Article [Fermeture arbitraire de la mosquée de Torcy] Le président de la mosquée également licencié de son poste de professeur

[Fermeture arbitraire de la mosquée de Torcy] Le président de la mosquée également licencié de son poste de professeur

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Les attentats terroristes ont donné lieu à une chasse aux sorcières sans précédent. Les prétextes mensongers ne manquent pas pour justifier la fermeture des mosquées, les unes après les autres, elles sont accusées d’être le fief de « salafistes » et donc le terreau du terrorisme, bien évidemment !

Il y a quelques jours c’était au tour de la mosquée Rahma à Torcy (Seine-et-Marne) de faire l’objet de graves accusations. Le 11 avril, un arrêté de la préfecture de Seine-et-Marne ordonne des perquisitions dans la salle de prière et au domicile de l’imam et président du lieu de culte, Abdelali Bouhnik.
Selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, le lieu de culte «  était devenue un lieu où étaient prônés une idéologie radicale ainsi que des incitations au jihad  ». Le communiqué ajoute que «  certains prêches, ouvertement hostiles aux lois républicaines, incitaient à la haine envers les autres communautés religieuses, au premier rang desquelles les musulmans chiites et les juifs  ».

Des accusations une fois de plus étayées par aucune preuve. L’imam est le premier étonné par ces attaques sans fondement.
Une fermeture de la mosquée à quelques semaines du Ramadan, il y a de quoi se poser quelques questions. Le lieu de culte est géré par l’association Rahma, il est installé dans des préfabriqués depuis 2003. Un projet pour un nouvel édifice est en cours de réalisation, les responsables disposent d’un terrain et d’un permis de construire, ne serait-ce pas justement ce qui a justifié la décision aussi injuste que soudaine de la préfecture ?
Abdelali Bouhnik a aussi été licencié de sa fonction de professeur de math sur base de ces fausses allégations, mais ce qui l’inquiète surtout c’est ce retour à l’époque où les musulmans n’avaient que la rue pour prier. Désormais les fidèles de la mosquée Rahma sont contraints de prier dans un parking.

La mosquée de Torcy est le troisième lieu de culte musulman fermé en Seine-et-Marne depuis les attentats de 2015.
Il est évident que de plus en plus d’élus souhaitent voir le nombre de mosquées diminuer drastiquement en France et pour cela ils sont prêts à tous les mensonges. Combien de lieux de culte musulman n’ont-ils pas fait l’objet d’accusations en tout genre sans pour autant être condamnés ? Pourtant chaque mosquée fermée le reste définitivement.
L’imam de la mosquée de Torcy a déclaré «  on a montré aucune résistance, on est docile comme tout  », un trait commun à tous les lieux de culte qui ont pourtant été fermés sans autre forme de procès.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

récit de la fermeture de le mosquée de torcy #mosquéedetorcy #mosquée #paix #islam #torcy #imamdetorcy
Récit de la fermeture de la mosquée de Torcy en vidéo et
demandez la réouverture de la mosquée de Torcy

Le préfet jean luc marx : prefecture@seine-et-marne.gouv.fr ou telephone standard 01.64.71.77.77

le ministère de l 'interieur : http://www.interieur.gouv.fr/Contact/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur ou telephone
01 49 27 49 27

signez la pétition
https://www.change.org/p/jean-luc-marx-r%C3%A9ouverture-de-la-mosqu%C3%A9e-de-torcy?source_location=petitions_share_skip

Publié par Mosquee torcy sur jeudi 13 avril 2017

profil de Zoubida S.

Auteur : Zoubida S.

Posté le : 18 avril 2017

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis