Article [New York] Quand une hispanique défend un couple musulman agressé par une autre hispanique

[New York] Quand une hispanique défend un couple musulman agressé par une autre hispanique

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Ceux qui s’imaginent que le racisme est de l’apanage du « blanc » se trompent lourdement, la haine et l’intolérance n’ont malheureusement aucune couleur de peau particulière.
Le racisme et l’islamophobie ne sont finalement que le résultat navrant d’une ignorance alimentée par un discours populiste diffusé largement par les médias dont la complicité ne fait plus de doute.

Un endoctrinement réussi qui pousse certains citoyens d’origine étrangère à endosser en toute naïveté le costume du raciste primaire, oubliant qu’ils seront un jour eux-mêmes victimes de ce racisme dont ils se gargarisent aujourd’hui.
C’est l’histoire de cette femme d’origine hispanique qui s’en est pris à un musulman dans un métro new-yorkais. Galvanisée par un Donald Trump qui s’est fait le porte-parole de la plèbe raciste et nostalgique de l’époque ségrégationniste, la vieille dame s’est sentie pousser des ailes à la vue d’un musulman dont elle a entendu dire tant de mal.

Une vision qu’elle ne tolère pas et qu’elle compte bien lui faire comprendre. Alors sans préambule, elle lui lance : «  Pourquoi êtes-vous ici ? Pourquoi êtes-vous dans ce pays ? Vous n’êtes pas l’un d’entre nous !  », a-t-elle vociféré la bave aux lèvres.
L’homme tente de la calmer sans succès, une femme en hijab intervient à son tour, mais la vieille dame ne se laisse pas intimider et persiste dans ses accusations : «  Non, vous ne comprenez pas, vous n’êtes même pas d’ici !  » dit-elle avec aplomb, oubliant ses propres origines exotiques.
Ulcérée par tant de haine, Tracey Tong une jeune hispanique de 23 ans native du Queens, indignée par les propos de sa compatriote vole au secours des deux musulmans.
Et question métissage, Tracey en connaît un bout, elle est bien placée pour en parler et rappeler à la raciste devenue soudain amnésique ses propres origines étrangères : «  Mais d’où êtes-vous, vous-même ?  », lui a-t-elle demandé. Décontenancée la femme lui répond : «  Je suis d’ici ! Je suis née ici en Amérique ! Peu importe d’où je viens  », lance-t-elle avec rage comprenant le ridicule de sa situation.

Les arguments de la vieille dame qui s’identifiera plus tard comme étant une descendante porto-ricaine n’ont pas tenu longtemps face à ceux de Tracey Tong qui lui a renvoyé au visage que si elle pouvait jouir d’une vie agréable au Etats-Unis c’est justement grâce au respect mutuel qui lui fait affreusement défaut actuellement.
«  Nous avons besoin de rester unis, tous solidaires les uns envers les autres  », lui a-t-elle dit. «  Je vous demande de bien vouloir respecter ces deux personnes musulmanes. En espagnol, en anglais, en chinois, en français, je vous le demande et je vous en conjure dans toutes les langues que vous souhaitez entendre  ».

Plus tard, Tracey va déclarer lors d’une interview qu’«  En fait, je ne savais pas que quelqu’un avait enregistré la scène, pour être honnête  ».
Étonnée d’avoir suscité un tel engouement sur les réseaux après la diffusion de la vidéo, la jeune femme espère que cela servira à redonner espoir aux victimes de la haine.
«  Mais comme la vidéo est devenue virale, j’espère vraiment que cela aidera tout le monde à obtenir ce peu de courage supplémentaire dont ils ont besoin quand ils doivent faire face à quelque chose de si malheureux comme ça, et de lutter pour ce qui est juste  ».

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

Quand une hispanique défend un couple musulman agressé par une autre hispanique !

Publié par Halalbook, le réseau social des musulmans sur vendredi 17 mars 2017

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 18 mars 2017

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis