Article [Vidéo choc] Règlement de comptes entre la famille d’une mariée et sa “negafa”, avec l’intervention de la police

[Vidéo choc] Règlement de comptes entre la famille d’une mariée et sa “negafa”, avec l’intervention de la police

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Voilà une affaire dont on se serait bien passée. L’histoire en elle-même est triste mais ressemble malheureusement à tant d’autres.

Au terme d’une cérémonie de mariage à Aulnay, la famille de la mariée se plaint du vol d’une enveloppe contenant 2.000 euros et accuse d’emblée la negafa, l’habilleuse et organisatrice de la cérémonie d’en être la responsable.
Se substituant aux autorités, les membres de la famille auraient décidé de fouiller la femme n’hésitant pas pour cela à la déshabiller avant de la frapper après avoir constaté qu’elle n’avait pas l’argent.
Mais loin de se laisser perturber, ils l’auraient ramenée de force chez elle pour exiger qu’elle rembourse la somme “volée”. Face aux menaces, la negafa finit pas par se soumettre. Evidemment le lendemain elle porte plainte.

Malgré ses démêlées avec la negafa, la mariée lui donne tout de même rendez-vous le lendemain des faits pour lui remettre les tenues et les bijoux qui ont servi à la cérémonie. Mais qu’elle ne fut pas sa surprise lorsqu’arrivée sur les lieux du rendez-vous, des policiers de la BAC attendent de pied ferme la mariée ainsi que ses proches.
Une quinzaine de policiers cagoulés et armés se sont rués sur les membres de la famille, les ont brutalisés et ont même fait usage de leurs armes, on entend très clairement les tirs des policiers.

La sœur de la negafa a témoigné sur les réseaux sociaux où la vidéo a été diffusée et qui montre la tension qui a régné dans le quartier suite à l’intervention des policiers.
Selon elle, les forces de l’ordre n’ont fait que leur travail.

A nous aussi de réfléchir à nos actions et aux conséquences de celles-ci. Des incidents qui peuvent être réglés à l’amiable dégénèrent et donnent une image peu reluisante de la communauté dans un moment où elle s’en passerait volontiers.
Par souci d’honnêteté, vous trouverez ci-dessous le témoignage de la sœur de la negafa posté sur les réseaux sociaux.

«  Bonsoir. Je suis la sœur de la negafa. En faite on est arrivés a venir la bas, car ils réclamaient encore de l’argent (500 euros) contre les affaires. On leur a proposé à plusieurs reprises de venir au commissariat, toute la famille qui est de mèche a refusé. Mais ils nous ont proposé de venir dans la cité. La grande sœur Mereme, c’est elle qui a fait tous ces problèmes et qui est rentrée de force chez mes parents pour prendre l’argent, elle nous fait du chantage et qu’elle sera seule à récupérer l’argent. On arrive en bas, 4 hommes nous forcent a monter dans l’immeuble, les mêmes qui on séquestré ma sœur.
Et d’un coup, une équipe de filles et de jeunes garçons sortent de l’immeuble. Ils Se jettent sur moi. Les flics nous on protègent du mieux qu’ils peuvent. La mère m’a aussi frappée. Ils ont frappé les policiers en premier. Bavure rien du tout. Ma sœur et ma mère sont voilées et ils ont traité l’affaire comme il se doit. Le jugement pour les violences contre moi et la police, le jugement a été reporté. Car ils ont refusé de se faire juger aujourd’hui. C’est bien de ramener une partie de la vidéo, mais il faut tout montrer.
 »

#Aulnay cette série de vidéos fait la tour des réseaux sociaux et montrent une intervention de la police et une tension très vive dans le quartier. Le contexte de la vidéo n'est pas toujours précisé mais voici quelques éléments relatés par Sam (merci à lui), n'hésitez pas à compléter si vous avez d'autres informations ou si vous pensez qu'elles sont erronées :

'' A la fin d'un mariage, la famille a accusé la negafa de vol (la negafa est celle qui a pour mission de faire resplendir la mariée).
La famille l'a accusée de vol d'une enveloppe de 2000 euros ! Ils l'ont alors séquestrée, déshabillée, fouillée au corps, frappée et l'ont finalement ramenée de force chez elle pour lui soutirer les 2000 euros ! La negafa s'est toujours défendue de n'avoir rien volé mais devant la pression et les menaces, elle a finalement donné l'argent. ''

Le lendemain, la famille de la negafa porte plainte... Et lorsque la mariée donne rdv à la negaffa pour remettre les tenues et autres, la negaffa était accompagnée de policiers de la BAC notamment.
L'interpellation a rapidement dégénéré, voici donc les Images.

Maj : voici un commentaire de la sœur de la Nagafa disponible aussi sous ce post :
'' Bonsoir. Je suis la soeur de la negafa. En faite on est arrivé a venir la bas, car ils réclamaient encore de l argent (500 euros) contre les affaires. On leur a proposé à plusieurs reprises de venir au commissariat, toute la famille qui est de mèche a refusé. Mais ils nous ont proposé de venir dans la cité. La grande soeur Mereme, c est elle qui a fait tous ces problèmes et qui est rentrée de force chez mes parents pour prendre l argent, elle nous fait du chantage et qu'elle sera seule à récupérer l argent. On arrive en bas, 4 hommes nous forcent a monter dans l immeuble, les mêmes qui on séquestré ma soeur. Et d un coup, une équipe de filles et de jeunes garçons sortent de l immeuble. Ils Se jettent sur moi. Les flics nous on protègent du mieux qu ils peuvent. La mère m'a aussi frappée. Ils ont frappé les policiers en premier. Bavure rien du tt. Ma soeur et ma mere sont voilées et ils ont traité l affaire comme il se doit. Le jugement pour les violences contre moi et la police, le jugement a été reporte. Car ils ont refusé de se faire juger aujourd'hui. C est bien de ramener une partie de la video, mais il faut tout montrer.''

Publié par Kevin Serine sur mercredi 8 novembre 2017

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 10 novembre 2017

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis