Article Après avoir été refoulée de sa banque à cause de son voile, elle s’effondre en larmes

Après avoir été refoulée de sa banque à cause de son voile, elle s’effondre en larmes

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Le rêve américain a irrémédiablement tourné au cauchemar depuis l’avènement de Trump. Bien que la tendance s’est amorcée il y a déjà quelques années, le racisme et l’islamophobie n’ont cessé de prendre le pas sur les crises successives qui ont frappé une Amérique assoiffée de vengeance.
Une vengeance qui a pris le visage du citoyen américain de confession musulmane rendu coupable des maux qui gangrènent la société américaine.
L’investiture de Donald Trump le 20 janvier 2017 a sonné le glas aux derniers relents d’une tranquillité quand bien même toute relative.
Depuis, la communauté musulmane vit un véritable calvaire, les actes à caractère islamophobe ont explosé et aucun musulman n’est plus à l’abri d’une agression.

Au-delà de ce déferlement de violence, les provocations et les humiliations à l’égard des musulmans sont récurrentes. Ce n’est pas Jamela Mohamed qui prétendra le contraire.
Cette jeune afro-américaine de confession musulmane était jusqu’à ce vendredi 12 mai une cliente fidèle de l’agence bancaire Sound Credit Union à Ken dans l’Etat de Washington. Habituée des lieux, qu’elle ne fût pas sa surprise lorsqu’elle se présente au guichet de se voir signifier l’ordre de retirer son voile par une superviseuse hystérique. Cette dernière va même jusqu’à la menacer de faire appel aux forces de l’ordre pour la déloger si elle ne se soumet pas manu militari.
Jamela comprend que c’est le voile qu’elle porte en ce jour de joumou’a qui lui vaut un tel accueil. Pourtant son visage est visible et tout le monde la connaît dans l’agence, mais apparemment plus lorsqu’elle est drapée d’un voile qui la transforme subitement en ennemi de l’Amérique.

Humiliée Jamela filme tout de même l’injustice flagrante dont elle est victime. Elle zoome sur le panneau indiquant «  pas de chapeau, pas de capuche, pas de lunettes de soleil  » qui ne fait nullement mention du voile. Contrainte de s’exécuter, Jamela retire son voile pour se rendre compte que d’autres clients entrent chapeau vissé sur la tête sans être inquiétés.
Scandalisée, elle va écumer sa rage et sa rancœur dans sa voiture face à son smartphone. Soudain elle voit passer l’employée de banque qui l’a humiliée, elle l’a suit et l’interpelle : «  Madame, est-ce que je mets en danger votre sécurité ? »

La jeune musulmane est sous le choc, elle a tenu à témoigner de l’offense dont elle a été victime afin d’éviter que cela ne se reproduise. Elle a diffusé sa vidéo sur Facebook. Plus de 900.000 internautes ont été touchés par sa mésaventure, un élan de compassion qui a poussé la banque Sound Credit Union à réagir.
Celle-ci a en effet ordonné une enquête interne et a présenté ses «  excuses les plus profondes  » à Jamela.
«  PERSONNE ne devrait être traité de cette manière en raison d’un simple voile, d’autant plus que ce que l’on m’a interdit violemment, on l’a autorisé à des hommes qui avaient la tête couverte, et ce, malgré le règlement écrit en toutes lettres  », s’est indignée la jeune américaine.

Si vous ne parvenez pas à visionner la vidéo ci-dessous, CLIQUEZ ICI.

I went into Sound Credit Union in Kent, Wa to pay my bill as normal. The video above will show the discrimination that I faced today. I am a black Muslim woman and was observing Jummah, so I had my hood on. The teller asks me to “take off my hood”. In order to adhere to their policy, I ran outside to get my hijab. When I came back, two men before me were served with no issues, but both were wearing hats. Then I confronted the teller and he told me “it should be no issue, let me get my supervisor for permission,”. Instead of seeking a resolution, she chose to do this…watch the video.

I never want this to happen to anybody and NOBODY should ever be treated this way. Thank you.

Sound Credit Union KIRO 7 News Komo 4 TV The Seattle Times Kent ReporterACLU Nationwide CAIR-Washington State Seattle King County NAACP

Publié par Jamela Mohamed sur vendredi 5 mai 2017

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 17 mai 2017

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis