Article Le Petit Journal cite des passages de la Bible en affirmant d’abord qu’ils viennent du Coran

Le Petit Journal cite des passages de la Bible en affirmant d’abord qu’ils viennent du Coran

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Donald Trump peut se réjouir de son succès grandissant, il faut reconnaître qu’il a su faire mouche du premier coup, faire appel aux plus bas instincts d’un électorat largement acquis à sa cause, est effectivement très malin. Quelle meilleure tactique que de pointer du doigt un coupable idéal et déjà diabolisé à souhait ?
Soutenu par les événements actuels, Trump a su exactement quand et comment exploiter les attentats à bon escient.



[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]



Il ne faut pas être un fin limier pour tirer parti de l’actualité et manipuler la population dans le but de gagner des voix à défaut de programme. Malgré l’indignation des médias provoquée par ses discours haineux, Trump a persisté, allant jusqu’à vouloir interdire l’entrée des Etats-Unis à tous les musulmans et ficher ceux déjà domiciliés dans le pays.

Le Petit Journal de Canal +, toujours prêt à rebondir sur l’actualité et heureux à l’idée de mettre un coup de pied dans la fourmilière, a tenté d’en savoir un peu plus sur le magnat de l’immobilier qui défraie actuellement la chronique.
Le journaliste Martin Weil est donc parti aux Etats-Unis pour suivre durant une semaine les meetings du milliardaire. Ses discours aux relents nauséabonds sont tous orientés contre les musulmans.
Pour mettre en évidence l’ignorance des électeurs de Trump, notre journaliste français s’essaie à une petite expérience qui a déjà fait ses preuves. Il sélectionne quelques passages de la Bible et les récite aux partisans de Trump.
«  Je vais vous lire quelques versets du Coran. Dites-moi si vous les trouvez choquants.  » Et il cite : «  Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur  ». «  C’est choquant  », lui dit une femme. Imperturbable, le journaliste continue : «  Serviteurs, soumettez-vous à votre maître avec tout le respect qui lui est dû, non seulement s’il est bon et bienveillant, mais aussi s’il est dur.  » Les partisans conditionnés à haïr le musulman ne se rendent même pas compte qu’il s’agit de leur sacro-sainte Bible et semblent tous irrités par les paroles divines.
Puis Martin Weil leur déclare qu’il s’agit en fait de la Bible «  Tous ces versets sont tirés de la Bible.  » Plutôt que de se remettre en question, une partisan lui répond : «  Vous voyez, c’est pour ça qu’on déteste la presse  », rejetant la faute sur le journaliste.

Un reportage très intéressant qui met en exergue la manipulation subie par toute une frange de la population souvent ignorante et que l’on peut sans difficulté manœuvrer aisément.

Martin Weill teste les sympathisants de Donald Trump dans l'Iowa...Le reportage ➡ http://bit.ly/1RO1tFe#LPJ

Posté par Le Petit Journal sur lundi 14 décembre 2015

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 18 décembre 2015

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis