Article Malgré ses propos islamophobes, RTL décide de ne pas virer Eric Zemmour

Malgré ses propos islamophobes, RTL décide de ne pas virer Eric Zemmour

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Après son éviction de la chaîne i-Télé, pour ses propos scandaleux de «  déporter des musulmans hors de France  » dans une interview accordée à un quotidien italien, l’espoir aura été de courte durée, de voir Eric Zemmour « débarqué » tel un indésirable, de toutes les tribunes médiatiques.

Malheureusement, Paris Première et RTL n’ont pas souhaité suivre l’exemple de la chaîne concurrente i-Télé, RTL se justifie en mettant la sempiternelle liberté d’expression au-devant de la scène.

«  Depuis sa création, RTL a toujours veillé à montrer et à défendre son indépendance vis-à-vis de tous les pouvoirs. La station ne se laissera jamais dicter ses choix d’antenne, quelles que soient les pressions qu’elle puisse subir. Le pluralisme des opinions exprimées sur notre antenne est aussi un engagement fort vis-à-vis de nos auditeurs. RTL n’est pas une radio partisane  ».

Aux détracteurs du polémiste, qui souhaitent le voir interdit d’antenne, RTL leur répond, « L a démocratie c’est accepter et permettre la confrontation des idées. Un grand nombre de polémistes, représentant des courants de pensée très diversifiés, interviennent dans les différents rendez-vous d’information de RTL. Pour autant, ils n’appartiennent pas à la rédaction de RTL et ne sont en aucun cas ses porte-parole  », a déclaré la direction.

«  Il continuera à intervenir dans le rendez-vous “Opinions” baptisé “On n’est pas forcément d’accord” sur RTL.  »

Pourtant la longue liste de propos calomnieux à l’encontre des musulmans, s’est allongée, au fur et à mesure, que ses apparitions, sur les différentes chaînes, se sont multipliées. Prenant un malin plaisir à fustiger la communauté musulmane et l’Islam, l’islamophobe, se complaît dans un rôle de provocateur, créant le buzz pour faire parler de lui, vendre ses livres et s’enrichir sur le dos des musulmans.
Dommage que cette sacro-sainte liberté d’expression, soit à deux vitesses, et qu’elle concerne surtout un pan de la population, devenu intouchable, qui s’est forgé une carapace hermétique à toute critique, au risque de subir les affres de la justice.

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 27 décembre 2014

Catégorie : En vrac

Sponsorisé

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis