Article Suite à l’autorisation du “burkini”, les islamophobes appellent au Boycott de Center Parcs

Suite à l’autorisation du “burkini”, les islamophobes appellent au Boycott de Center Parcs

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Après la ribambelle de polémiques lancées par le pouvoir, soutenu activement par une presse en manque de sensations fortes, les interdictions se sont enchaînées à l’encontre de la population musulmane.
Hijab, niqab, Halal, tout y est passé, mais c’est sans compter sur l’imagination fertile des islamophobes pour qui tout est bon du moment qu’il s’agit de discriminer les musulmans.



[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]



Voici donc le nouveau divertissement du Front national et sa clique d’islamophobes habituels : le burkini !
Les centres aquatiques Center Parcs autorisent le port du burkini, il n’en fallait pas plus pour que la horde sauvage frontiste crie au scandale !

Thierry Devige, militant d’extrême-droite et ex-candidat aux élections départemental du Val de Marne s’est étranglé à la vue d’un panneau situé à l’entrée d’un Center Parcs, illustrant l’autorisation du port du burkini. Il s’est empressé de Twitter l’information, après tout les français doivent être tenus au courant au plus vite.
Les commentaires haineux ont dès lors fait leur apparition. Ses partisans islamophobes se sont lâchés, inondant le net de propos plus racistes les uns que les autres, appelant au boycott des Center Parcs, à lutter contre la «  dhimmitude  » (citoyen non-musulman d’un Etat musulman) et enfin à prôner le retour du christianisme et des rois «  tués par les Franc-maçons  ».
Les croisades sont retour avec ses croisés extrémistes de droite qui semble être regagné par une foi soudaine. Un petit aperçu sur le compte Twitter du Sieur vous en dira plus long.



Le Figaro Madame a relayé l’info, histoire d’attiser un peu plus le feu, rappelant qu’au Maroc, des hôtels privés interdisaient le port du burkini.
Peut-être s’agit-il, pour le quotidien, d’un appel du pied aux autorités dans l’espoir de voir l’interdiction se confirmer en France.

Les piscines municipales qui interdisent le port du fameux “maillot islamique”, qui recouvre l’ensemble du corps, a poussé nombre de musulmanes à se diriger vers d’autres lieux plus clément pour leur dignité de croyante.
Ceci expliquant peut-être l’ouverture d’esprit des parcs aquatiques devant cette manne financière à ne pas négliger. Une idée à approfondir pour de futurs investisseurs musulmans, peut-être ?
Il ne reste plus qu’une chose à dire, suite au prochain épisode, lorsque les politiques se bousculeront au portillon pour fustiger le port du burkini, une discrimination de plus ciblant les musulmanes, une nouvelle fois.

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 19 août 2015

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis