Article USA : 600 motards armés débarquent devant une mosquée

USA : 600 motards armés débarquent devant une mosquée

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

En riposte au concours de caricatures du prophète (Sallah alayhi wa salam) au Texas qui s’est terminé en pugilat meurtrier, une association de bikers américains a décidé d’organiser un nouveau concours du même acabit. Mais les bikers ont poussé le vice jusqu’à orchestrer le concours devant une mosquée d’Arizona.



[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]



Lancée sur Facebook, l’invitation portait le doux nom de concours « pacifique pour la liberté d’expression ». Dans une logique implacable, le concours « pacifique » conviait les participants à venir armés jusqu’aux dents, faisant ainsi référence au deuxième amendement de la Constitution américaine qui autorise le port d’armes dans le cas où les motards auraient souhaité appliquer le premier amendement protégeant la liberté d’expression.
En d’autres termes «  tirez sur tout ce qui bouge si vous sentez que votre liberté d’expression est mise à mal  ».

Un « simple » appel au meurtre lancé à l’échelle nationale.
Le lieu choisi pour cette joyeuse manifestation n’est pas anodin, puisqu’il s’agit de la mosquée fréquentée par les deux tireurs du concours au Texas.

Ce sont donc 600 bikers qui ont répondu présent à l’invitation pour venir insulter l’Islam et les musulmans. Une provocation gratuite, dont l’instigateur, un ancien marine vétéran de la guerre d’Irak, John Ritzheimer, est à l’origine.
Cet islamophobe patenté, fier d’afficher sa haine, aime à porter sans complexe des t-shirts aux messages peu équivoques tels « Kill Islam » ou encore « F… Islam ».

Interviewé par une chaîne américaine locale, l’Imam de la mosquée a souhaité calmer les esprits en déclarant avec ironie «  Tout le monde a le droit de s’exprimer  », «  Tout le monde a le droit d’être intolérant. Tout le monde a le droit d’être raciste. Tout le monde a le droit d’être un idiot !  ». La mosquée a été inondée de lettres d’insultes et de menaces de mort.

Imran Siddiqi responsable de la filiale CAIR (conseil des relations américano-islamiques) a exhorté la communauté musulmane de ne pas répondre à la provocation, tout en demandant aux autorités d’apporter une attention toute particulière aux mosquées victimes de cette flambée islamophobe.

Plusieurs centaines d’américains révoltés par cette croisade haineuse sont venus, ce 29 mai, se mêler aux bikers pour manifester leur solidarité aux musulmans, à l’instar des autorités qui restent bien silencieuses face à cette incitation flagrante de la haine et du meurtre.

Regardez ce qui est arrivé à l’un de ces bikers “anti-Islam” après être entré dans la mosquée : CLIQUEZ ICI

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 2 juin 2015

Catégorie : En vrac

Sponsorisé

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis