Article [Vidéo] Choc : brûlé aux bras suite à un simple contrôle de police

[Vidéo] Choc : brûlé aux bras suite à un simple contrôle de police

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Une nouvelle bavure policière défraie actuellement la chronique. Un jeune homme de 27 ans a été gravement brûlé après un contrôle de police à Mantes-la-Jolie.
Alors qu’il se trouve dans la cité du Val-Fourré (Yvelines) mardi aux alentours de 17 heures, des policiers arrivent et demandent à contrôler le véhicule. Le jeune homme se plie aux exigences des policiers qui fouillent la voiture sans rien découvrir, rapporte l’avocat du plaignant, Me Calvin Job.

Au même moment, un second fourgon policier arrive et embarque le jeune homme pour un nouveau contrôle d’identité. Celui-ci monte dans le fourgon sans opposer de résistance indique son avocat.
Mais une fois à l’abri dans le véhicule, les fonctionnaires de police le menottent sans ménagement et le frappent tout en l’insultant de «  sale négro  ». Ils l’attachent ensuite contre un chauffage allumé installé dans le fourgon et ne prêtent pas attention à ses cris durant le trajet.
Une fois arrivés au commissariat, les policiers ont été obligés d’appeler les pompiers qui ont emmené le jeune à l’hôpital où il a passé la nuit. Il est ressorti le lendemain avec deux jours d’ITT pour de graves brûlures aux bras comme le montrent les images. Les jours suivants, les blessures se sont aggravées et ont nécessité une opération chirurgicale ainsi qu’une semaine supplémentaire d’hospitalisation.
Le jeune homme a porté plainte contre X pour «  violences policières à caractère raciste » auprès du parquet de Versailles.

Les policiers démentent cette version, confirmant l’interpellation d’un individu «  très virulent  » pour «  outrage et rébellion  » par la Brigade spécialisée de terrain (BST) de Mantes-la-Jolie.
L’avocat du plaignant a pour sa part souhaité que l’inspection générale de la police soit saisie de l’affaire.
Les bavures se suivent et se ressemblent, elles ont pour acteurs des fonctionnaires de police garant de la sécurité des citoyens mais qui n’hésitent pas à user de leur pouvoir pour faire régner la peur et la violence.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 14 novembre 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

1

Avis

zara zefizef

14 novembre 2017 à 22:01

0

Salam, 2 jours d’itt seulement, c’est curieux.