Article Un grand chef irlandais étoilé au “Michelin” refuse l’invitation du régime sioniste pour un événement culinaire

Un grand chef irlandais étoilé au “Michelin” refuse l’invitation du régime sioniste pour un événement culinaire

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Malgré les nombreuses tentatives du régime sioniste pour redorer son blason notamment en attirant des personnalités étrangères lors d’événements, il semble de plus en plus évident que les artistes et autres célébrités ne souhaitent plus ternir leur image en s’affichant aux côtés des criminels de guerre.

Certains se sont parfois rendus complices de la barbarie sioniste à l’insu de leur plein grès.
Mais d’autres choisissent de soutenir délibérément la répression menée contre les Palestiniens en venant se produire en Palestine occupée à l’invitation du gouvernement sioniste.
Cela a été le cas du chef Cyril Lignac qui s’est rendu dernièrement dans l’état sioniste pour y réaliser la série “Le chef en Israël”. Pas moins de 15 épisodes diffusés sur la chaîne française M6 et israélienne Teva pour présenter des spécialités arabes à défaut de plats traditionnels israélien. Parrainée par l’office de tourisme israélien, l’émission a provoqué l’indignation des internautes, choqués à l’idée qu’un animateur français se fasse le complice de l’apartheid.

Mais heureusement il existe encore des chefs étoilés intègrent qui n’hésitent pas à repousser les avances pitoyables de l’état sioniste.
JP McMahon est un chef irlandais, propriétaire du restaurant Aniar étoilé par le Michelin, il fait partie de ces hommes qui refusent que son nom soit associé de près ou de loin au régime d’apartheid sioniste. Invité à la réunion de grands chefs internationaux autour des « Tables Rondes » avec pour thème “De la ferme à la table”, le chef irlandais a préféré décliner la demande des israéliens.

Ils sont de plus en plus nombreux comme JP Mc Mahon à refuser de se rendre dans un pays dont la politique repose en grande partie sur la spoliation des terres et la destruction des récoltes appartenant aux Palestiniens.
Comment présenter des spécialités culinaires préparées à base de produits arrachés de force aux agriculteurs Palestiniens ?
JP McMahon n’a pas eu le cœur à aller festoyer dans un pays qui affame sa population, assassine des femmes et des enfants, vole des terres et répand des produits toxiques dans les puits et les récoltes et trouve un malin plaisir à décimer les animaux d’élevage ou à déverser les ordures des colons sur les villages Palestiniens, non le chef n’a pas eu ce courage.

Le boycott initié par le mouvement BDS a permis d’isoler le régime sioniste qui peine de plus en plus à inspirer confiance après ses nombreux crimes.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 10 octobre 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis