Article [Choc] Les enfants de Gaza atteints de “mucoviscidose” meurent à cause du blocus israélien

[Choc] Les enfants de Gaza atteints de “mucoviscidose” meurent à cause du blocus israélien

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Pendant que Netanyahou fait des ronds de jambes en visitant ses alliés européens, Gaza se meurt lentement mais sûrement. Condamnés à vivre sous blocus depuis des années, les gazaouis survivent difficilement aux privations qui touchent non seulement les produits alimentaires, l’énergie mais aussi les soins de santé.

Faute de médicaments, les enfants de Gaza atteints de mucoviscidose meurent à petit feu, pourtant les comprimés Cryon, seul remède efficace contre la maladie, pourraient redonner un espoir de vie à tous ces enfants, mais l’état sioniste refuse de fournir les hôpitaux situés sur l’enclave palestinienne.
Six mois que les pharmacies sont vides et que les parents d’enfants malades se désespèrent de trouver une solution.
«  Il y a 321 enfants et adultes en danger de mort en ce moment à Gaza, car ils ont besoin de leurs comprimés Cryon, mais les pharmacies hospitalières sont désespérément vides depuis la mi-juin  », alerte le président de l’association des patients atteints de mucovicidose à Gaza, Ashraf al-Shanti.

Les traitements alternatifs proposés par le ministère de la santé pour pallier à la pénurie ne sont pas efficaces et pourraient même s’avérer dangereux pour leur santé.
«  J’avais l’habitude d’emmener mon fils à l’hôpital al-Shifa pour qu’on lui administre son médicament, mais il est indisponible depuis 6 mois, et mon fils risque de mourir d’un moment à l’autre  », explique Muhammad al-Yaqoubi le père d’un des enfants malades. Muhammad a déjà perdu un enfant atteint de la même maladie faute d’avoir pu le soigner après que les forces occupantes lui ont refusé l’accès aux hôpitaux israéliens.
«  Pourtant nous ne faisons pas de politique. Pourquoi nous punir ainsi nous et nos enfants ?  » interroge le père qui ne comprend pas pourquoi la communauté internationale laisse faire ?

Une autre mère déplore que le traitement de substitution soit si inefficace : «  Les enfants, ne parviennent pas avaler les nouveaux comprimés nettement plus gros, qui perdent leur efficacité, s’ils sont fractionnés ou broyés, et qui risquent de provoquer des irritations du système respiratoire et digestif  ».

Depuis le blocus imposé aux habitants de Gaza par l’état sioniste, de nombreux enfants ont trouvé la mort ainsi que des adultes, faute d’avoir pu être soignés à temps.
Les centaines de check points piègent les Gazaouis en les maintenant emprisonnés de jour comme de nuit.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 12 juillet 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis