Article [Boycott] Les médecins secouristes australiens annulent un contrat avec une firme israélienne

[Boycott] Les médecins secouristes australiens annulent un contrat avec une firme israélienne

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Le boycott contre l’Etat sioniste étend ses tentacules l’isolant chaque jour davantage du reste du monde.
Bien que le chemin soit encore long et pavé d’embûches, les firmes sionistes se rendent à l’évidence, elles ont de plus en plus de difficulté à décrocher des contrats avec les entreprises étrangères.

Si la grande majorité des dirigeants mondiaux soutient la politique criminelle sioniste en appliquant la politique de l’autruche, la pression de la rue se fait de plus en plus forte, les citoyens sont exaspérés par cette complaisance envers un pays qui viole impunément les droits fondamentaux auquel aspire chaque peuple.
La multitude de pétitions en ligne contre l’occupation israélienne exhorte les politiques à cesser toutes relations politiques et diplomatiques avec le régime sioniste et menace de boycotter les entreprises qui collaborent à l’apartheid israélien.
Des actions payantes puisque nombre de sociétés refusent désormais de commercer avec le régime sioniste, à l’image du “Royal Flying Doctor Service” (RFDS) , un service de médecins “volants” connu en Australie pour ses capacités de secours à travers le pays.

Le RFDS vient de faire volte face après avoir sollicité la firme israélienne Elbit Systems dans le cadre de l’achat d’un système de simulation de vol. Un contrat qui devait rapporter la somme de 8 millions de dollars à la plus grosse entreprise d’armement israélienne.
La campagne menée tambour battant durant 18 mois par les militants australiens a fini par convaincre le RFDS, celui-ci présenté comme un groupe éthique et dévoué de médecins ne pouvait décemment pas s’associer à une entreprise qui a la prétention de «  tester sur le terrain  » ses armes avant de les vendre.
Elbit est «  l’un des promoteurs les plus agressifs de l’utilisation de drones contre les populations civiles et fournit les moyens de répression contre les Palestiniens de Cisjordanie, de Jérusalem est et de la bande de Gaza  », rappellent les militants pro-Palestiniens.

Le réseau australien de solidarité avec la Palestine (Palestine Support Network Australia) se félicite que le RFDS se tourne vers d’autres fournisseurs.
Electronic Intifada a tenu à remercier ceux qui se sont associés à la campagne : «  tout particulièrement les médecins et les élus qui ont exprimé leur préoccupation à l’annonce d’un tel partenariat, comme tous ceux qui ont signé la pétition et envoyé des cartes postales au service des médecins volants pour les en dissuader.  »

Cependant si la bataille est gagnée, la guerre est loin de l’être. La société Elbit collabore déjà avec le ministère de la défense et la police fédérale en Australie et les montants engagés sont bien plus importants.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 11 octobre 2017

Catégorie : En vrac

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis