Article A la demande d’Israël, Facebook supprime 95% des contenus pro-palestiniens

A la demande d’Israël, Facebook supprime 95% des contenus pro-palestiniens

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

La ministre de la “Justice” israélienne, Ayelet Shaked, qui avait récemment appelé à exterminer toutes les mères de familles palestiniennes, s’est réjouie de la coopération existant entre Facebook, Youtube et l’état sioniste concernant la censure des contenus pro-palestiniens et hostiles à l’Etat hébreux.

Elle a en effet révélé des chiffres concernant la suppression de posts et vidéos sur les réseaux sociaux à la demande d’Israël. Ainsi, depuis quatre mois, sur 158 demandes faites par Israël auprès de la direction de Facebook, 95% ont été retirés.
Quant à Youtube, sur 13 demandes, dix ont été retirées soit 80%.
Autrement dit, il suffit que l’entité sioniste fasse une requête afin qu’elle soit aussitôt exécutée.

La propagande sioniste n’a visiblement plus aucune limite puisque même à travers les réseaux sociaux, l’Etat hébreux tente de se voiler la face en imposant une dictature.

A l’époque où Ayelet Shaked n’était que député, elle avait déclaré : «  Elles (Ndlr : les mères de familles palestiniennes) doivent mourir, et leurs maisons doivent être détruites de telle sorte qu’elles ne puissent plus abriter de terroristes .Elles sont toutes des ennemies, et leur sang devrait être sur nos mains. C’est aussi valable pour les mères des terroristes morts.  »
Des déclarations que l’entité sioniste semble apprécier et approuver puisqu’elle a depuis été nommée ministre de la Justice...

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Posté le : 14 septembre 2016

Catégorie : Politique

Sponsorisé

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

2

Avis

zara zefizef

15 janvier 2017 à 00:48

0

Et le terrorisme de l’entité sionistes elle en fait quoi ?