Article Les Etats-Unis aident financièrement les pays qui pratiquent la torture

Les Etats-Unis aident financièrement les pays qui pratiquent la torture

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

L’Amérique est le plus gros bailleur de fond pour les pays qui pratiquent la torture. Rien d’étonnant à cela, il s’agit, probablement, d’une “entraide amicale” entre pays qui imposent leur puissance en persécutant les populations.

Le Recueil Censored 2015 vient d’être publié aux Etats-Unis, dont 25 nouvelles importantes au niveau international ont été censurées par les médias américains entre 2013 et 2014.
Les auteurs, Mickey Huff et Andy Lee Rot, professeurs d’université, ont recensé dans cette 38ème édition, les 10 nations les plus soutenues financièrement par l’Amérique.
Le hic, c’est que tous ces pays sont reconnus pour leurs graves atteintes au droit de l’homme, en pratiquant couramment la torture envers leurs concitoyens, selon le journaliste Daniel Wickham, faisant allusion au bilan alarmant, tiré d’un rapport de janvier 2013, du Service de recherches du Congrès US (Congressional Research Service), relatant les aides financières de pays étrangers ainsi que des études menées indépendamment les unes des autres par Amnesty International, Human Rights Watch entres autres, sur la torture dans le monde.

Voici la liste, par ordre d’importance des aides financières en millions de dollars, des prévisions effectuées par les membres et commission du Congrès :
- Israël 3100
- Afghanistan 2200
- Egypte 1600
- Pakistan 1200
- Nigéria 693
- Jordanie 671
- Irak 573
- Kenya 564
- Tanzanie 553
- Ouganda 456

Les plus grandes organisations de surveillance des droits de l’homme accusent tous ces pays d’actes de torture et pour certain à grande échelle !

Le premier de cette sinistre liste, Israël, est connu pour être le pays le plus criminel à l’encontre des populations civiles.
A maintes reprises, les défenseurs des droits de l’homme ont épinglé l’Etat sioniste pour ses actes barbares dirigés en particulier vers de jeunes enfants. Ceux-ci sont retenus prisonniers «  suspectés de crimes mineurs  ».
Le comité public contre la torture en Israël, accuse les forces de sécurité israéliennes d’avoir agressé sexuellement de jeunes palestiniens, et de les avoir enfermés dans des cages à l’extérieur en plein hiver. Le rapport révèle que «  74% des enfants palestiniens prisonniers ont subi des violences physiques lors de leur arrestation, et de leur transfert pour interrogatoire  ».

Mais cela ne décourage pas les Etats-Unis de noyer, chaque année, sous une pluie de dollars, Israël, se faisant ainsi complice de ces meurtres à la chaîne, en l’aidant à se surarmer et à exterminer le peuple palestinien.
En tant que signataire de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres traitements cruels, inhumains ou dégradants, ratifiée en octobre 1994, les Etats-Unis financent 10 pays qui «  pratiquent tous la torture, soulève de sérieuses questions, selon Wickham,sur la position de l’administration Obama vis-à-vis des droits de l’homme… Si les États-Unis veulent être pris au sérieux sur cette question, il va falloir réévaluer drastiquement leur programme d’aide financière aux autres pays  ».

L’Amérique est bien placée en matière de torture, qu’elle continue à justifier au nom de la sacro-sainte liberté, chère à son cœur.
Nous pouvons dès lors, mieux comprendre ses motivations quant à ces aides profitant à des pays qui ont sa même vision de l’avenir, imposer sa puissance par tous les moyens !


profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 28 novembre 2014

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis