Article Selon Jean-Christophe Lagarde, les musulmans sont responsables de la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois

Selon Jean-Christophe Lagarde, les musulmans sont responsables de la fermeture de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Décidément l’année 2017 s’annonce aussi peu joyeuse pour les musulmans qu’elle ne le fût durant ces deux dernières années.



[ Ne manquez plus aucune info et rejoignez vite HBK sur Facebook en cliquant ICI ! ]



A peine la nouvelle année entamée que les islamophobes reviennent en force galvanisés par ce sentiment d’impunité auquel nous assistons depuis 2015. Et les attaques à l’encontre des musulmans nous parviennent de tous les fronts et peu importe le sujet tant qu’il y a un souci, nous savons d’avance qui en portera le chapeau.
Un bouc émissaire sur mesure qui peut supporter toutes les bassesses et humiliations de cette terre, il suffit de lâcher le mot « Islam » ou « musulman » pour que les chiens aboient.

Et dans cette ambiance ô combien euphorique, la déclaration de Jean-Christophe Lagarde, le maire de Drancy, vient attiser un peu plus la haine à l’égard des musulmans, haine oubliée le temps des fêtes.
Dans une interview mise en ligne par FranceInfo, Jean-Christophe Lagarde affirme que «  la religion n’a rien à faire au travail  », une bonne entrée en matière pour ce qui va suivre :
«  Il y a eu des difficultés y compris dans mon département, par exemple à Aulnay-sous-Bois. On ne l’a jamais dit, mais une partie de la fermeture de PSA était liée aussi à l’omniprésence religieuse et au fait qu’il y avait des exigences religieuses dans le travail, d’arrêt de travail, de baisse de productivité, et dans le choix de PSA de fermer Aulnay, il y a eu aussi cet aspect-là.  »
Ne cherchez pas plus longtemps de qui il s’agit, ce sont bien les musulmans qui sont visés par l’élu de Seine-Saint-Denis.

Donc la faillite de l’usine serait due, selon lui, aux musulmans qui à force de quémander des avantages et autres privilèges, ont fini par faire fermer le groupe PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay-Sous-Bois.
Interrogé à ce propos par France3 Paris Île-de-France, Jean-Pierre Mercier, le délégué syndical de la CGT du groupe a souligné que :
«  les principaux aménagements du temps de travail étaient prévus pour les fêtes chrétiennes (Pâques, Noël…). Seule la rupture du jeun pour le Ramadan était prise en compte avec une pause plus longue pour tous les employés … et rattrapé ensuite sur le temps de travail  ».

Raté pour cette fois-ci, mais ne doutons pas des capacités de M. Lagarde qui trouvera vite une autre faillite à nous coller sur le dos.

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 5 janvier 2017

Catégorie : Politique

Sponsorisé

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis