Article [Vidéo] Aymeric Caron affirme que Manuel Valls instrumentalise l’Islam

[Vidéo] Aymeric Caron affirme que Manuel Valls instrumentalise l’Islam

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Aymeric Caron fait partie de ces rares personnalités qui n’ont pas peur de dénoncer l’islamophobie galopante qui a trouvé une place de choix dans les émissions de télévision. Un dur labeur auquel l’ancien chroniqueur de l’émission « On est pas couché » de Laurent Ruquier ne rechigne pas.
Toujours prêt à décocher ses flèches, Aymeric Caron doit sans cesse recadrer les invités à la critique facile et virulente lorsqu’il s’agit d’Islam et de musulmans.

Et c’est le plus naturellement du monde qu’il a une nouvelle fois endossé son costume de justicier ce dimanche dans l’émission « Et en même temps » sur BFMTV.
Revenant sur les propos de Manuel Valls qui avait évoqué le «  problème avec l’islam  » en France lors d’un débat organisé le 21 novembre par le journal espagnol El Pais, le journaliste Laurent Neumann demande à l’ancien chroniqueu : «  Est-ce que vous considérez, comme d’autres, que Manuel Valls utilise la laïcité pour en réalité mener une guerre contre les musulmans ?  »

Pragmatique, Aymeric Caron souligne que «  Le mot de guerre est très maladroit  » mais reconnaît néanmoins sans trop de difficulté qu’«  En ce qui concerne Manuel Valls, oui clairement à mon sens, il y a une utilisation, une instrumentalisation d’un combat pour la laïcité (…) poussé à son extrême jusqu’à devenir parfois un combat contre l’Islam  ».
L’acharnement de l’ancien premier ministre Valls contre l’Islam et les musulmans a eu raison du peu de crédibilité dont il bénéficiait encore après la déculottée lors des dernières élections législatives.

Aymeric Caron a toujours été critiqué pour son « arrogance » et les violents échanges avec les invités à l’époque de ONPC, notamment avec la plus acharnée des islamophobes, Véronique Genest. Ses plaidoyers contre la colonisation et la politique d’apartheid sioniste lui valent d’être régulièrement accusé d’antisémitisme.
En septembre 2014, à la suite d’un vif échange avec Bernard-Henri Lévy au sujet du massacre qui a eu lieu à Gaza, Aymeric Caron fait l’objet de menaces de mort, au point où la préfecture de police de Paris est contrainte de renforcer les rondes autour de son domicile.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Posté le : 6 décembre 2017

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis