Article Comment la France, les USA et le Royaume-Uni ont collaboré au massacre des 8000 musulmans de Srebrenica

Comment la France, les USA et le Royaume-Uni ont collaboré au massacre des 8000 musulmans de Srebrenica

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Le massacre de 8000 musulmans à Srebrenica en juillet 1995 par les Serbes de Bosnie est le pire massacre perpétré en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale. Un génocide dont la responsabilité n’incombe pas qu’aux seuls Serbes.

Durant la guerre de Bosnie (1992-1995), la ville de Srebrenica est sous la protection d’un contingent de casques bleus, elle l’une des six « zones protégées ».
Les Serbes sous le commandement du Boucher des Balkans , Ratko Mladic ont envahi l’enclave pour y exterminer 8.000 musulmans, des hommes âgés entre 16 ans et 60 ans. Pourtant les casques bleus néerlandais sont présents et laissent faire, prétextant qu’ils étaient peu nombreux et faiblement armés.
Plus tard, les autorités néerlandaises ont été accusées de n’avoir rien tenté et d’avoir en quelque sorte contribué au carnage des troupes Serbes.

Mais récemment dans un documentaire néerlandais « Why Sebrenica had to fall » réalisé par Bart Nijpels et Huub Jaspers pour Argos TV, on apprend que la France, le Royaume-Uni et les Etats-Unis avaient été mis au courant du massacre qui allait être perpétré par les Serbes et ceci bien avant le jour de la tragédie. Les deux journalistes affirment que la coalition formée par ces trois pays a sciemment pris des décisions stratégiques contre l’enclave musulmane.
En effet, six semaines avant l’assaut sur Srebrenica, le président américain Bill Clinton, le président français Jacques Chirac et le premier ministre britannique John Major prennent une décision majeure qui va aboutir au massacre des musulmans de Bosnie, ils décident de suspendre les frappes aériennes de l’Otan contre les forces serbes sans en informer leur allié néerlandais.

Plus de vingt ans après les faits, des documents révèlent quels sont les réels objectifs de cette décision qui va déboucher sur le massacre de Srebrenica.
Les trois puissances occidentales ont sacrifié les musulmans de Srebrenica pour obtenir la paix en Bosnie.
La chute de l’enclave musulmane a été jalonnée d’erreurs et de maladresses commises par les occidentaux, pris dans un véritable bourbier, ces derniers finissent par abandonner l’idée de la sauver estimant qu’elle ne constitue finalement pas une grande perte.
La France, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont sacrifié la vie de 8000 musulmans pour en finir avec la guerre.

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 13 juillet 2017

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis