Article L’Algérie accuse Israël de vouloir déstabiliser le pays !

L’Algérie accuse Israël de vouloir déstabiliser le pays !

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Depuis le 2 janvier, la ville de Béjaïa est en proie aux heurts qui opposent des jeunes aux forces de l’ordre. Le mouvement de contestation a débuté après l’annonce des hausses de taxes prévues par la loi de finances 2017 liées à la chute des prix du pétrole.

Des jeunes ont pris d’assaut des bâtiments publics et des magasins pour les saccager après un appel à la grève des commerçants. La baisse du prix du brut, principale ressource du pays, a contraint le gouvernement algérien de revoir son budget, de limiter les dépenses et d’augmenter ses recettes.
Le ministre de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, Abelmadjid Tebboune ne décolère pas, selon lui les violences auraient été fomentées par des «  organes israéliens  » ou «  pro israéliens  » dans le but évident de déstabiliser le pays. Pour Abdelmadjid Tebboune, tout a été fait pour pousser les gens à protester. «  On travaille la masse en disant qu’il n’y avait plus d’argent. Que les projets sont à l’arrêt, qu’on ne va plus lancer de logements  ».

Les manifestations qui ont débuté à Béjaïa se sont rapidement propagées à plusieurs autres villes algériennes après que des appels à la grève des commerçants soient relayés via les réseaux sociaux.
Déclenché de manière anonyme, l’appel à la grève n’a selon toute vraisemblance pas été lancé par l’Union des commerçants (UGCAA) qui dément formellement en être l’auteur. Aucune autre organisation n’en revendique la responsabilité, ce qui n’a pas manqué d’alimenter les soupçons de manipulation.
Certains commerçants déclarent avoir reçu des “menaces” pour les contraindre à fermer boutique.

Le ministre de l’Habitat se veut rassurant et promet que le programme de construction de logements va se poursuivre comme prévu.
Le Premier ministre algérien Abdelmalek Sellal dénonce à son tour la mainmise sioniste derrière les échauffourées, il déclare cependant : «  Ils pensaient pouvoir refaire le coup du Printemps Arabe en Algérie. Mais nous les Algériens, nous ne sommes pas concernés par ce Printemps Arabes, nous le connaissons pas et il ne nous connaît pas. Ils croyaient que nous sommes des moutons  ».

profil de Z. S.

Auteur : Z. S.

Posté le : 10 janvier 2017

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

4

Avis

zara zefizef

10 janvier 2017 à 11:14

0

LIRE ET VISIONNER SUR EUROPALESTINE LA LETTRE D’INFORMATION DU 9 JANVIER 2016
LES SALES MANOEUVRES D’israêl piégée par les journalistes d’Al-jazeera (vidéo)

zara zefizef

10 janvier 2017 à 11:00

0

VIVE LA PALESTINE ET LA LIBERTE d’
expression mark zuckerberg

zara zefizef

10 janvier 2017 à 10:57

0

https://m.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=31GQv4q-ND8

VIVE LA LIBERTE D’EXPRESSION........