Article Le gouvernement britannique combat très fermement l’islamophobie

Le gouvernement britannique combat très fermement l’islamophobie

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Depuis le meurtre d’un soldat en civil à Londres par deux hommes armés de machettes en mai dernier, les attaques visant les musulmans n’ont cessé d’augmenter de façon très inquiétante dans le pays. Face à ce climat de violence, le Premier ministre David Cameron a tenu à se montrer ferme et déterminé pour combattre l’islamophobie.

L’organisation Tell Mama (Measuring Anti-Muslim Attacks – Mesures des attaques anti-musulmans) a recensé près de 212 incidents et actes islamophobes en seulement 3 mois, dont 26 attaques visant des lieux de cultes.
Un centre islamique avait totalement été incendié au nord de Londres le 5 juin dernier et une bombe avait explosé près d’une mosquée à Birrmingham le 22 juin.

« Je condamne absolument ces attaques, mais plus importante encore que la dénonciation est l’action » , a déclaré David Cameron.

« Je dirais que ce gouvernement a fait plus que tout autre gouvernement précédent pour combattre l’islamophobie sous toutes ses formes. Nous avons changé de stratégie de prévention. Nous avons responsabilisé la police, nous avons travaillé avec la communauté pour surveiller les foyers d’islamophobie et je n’exclus pas de prendre de nouvelles mesures » a poursuivi le Premier ministre.

Il a également tenu à saluer le sang froid exemplaire des fidèles face à la multiplication de ces attaques qui touche la communauté musulmane.
D’autres personnalité politiques avaient également fait part de leurs soutiens envers la population musulmane. En effet, suite à l’assassinat du soldat par un détraqué mental se revendiquant musulman, le maire de Londres, Boris Johnson, avait déclaré qu’ « associer l’attaque du soldat à l’Islam serait une grave erreur »

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Posté le : 14 août 2013

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis