Article Une audience déplacée à cause de Shabbat, preuve que la laïcité est à deux vitesses

Une audience déplacée à cause de Shabbat, preuve que la laïcité est à deux vitesses

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

Le site Panamza.com révèle que le motif de “Shabbat” aurait été utilisé pour reporter une convocation au tribunal de Grande Instance de Paris. Apparemment la France est laïque par intermittences.

Le père d’une victime de Mohamad Merrah, Albert Chennouf, est très impliqué dans la résolution de cette affaire. Selon ses dires (reportés par le site Panamza.com), cet homme avait été convoqué par Christophe Teissier, le juge anti-terroriste responsable du dossier ultra sensible “Merrah”.

Panamza.com a également publié un courrier attestant que l’audience était d’abord prévue le vendredi 31 janvier à 14h, Albert Chennouf a alors organisé son voyage rapidement pour bénéficier des meilleurs tarifs : train et hôtel.

C’est seulement quelques jours après avoir booké son périple que l’intéressé a appris que l’audience avait été déplacée au lundi suivant.
Il a immédiatement demandé la raison de ce changement expliquant qu’il avait déjà tout prévu pour l’événement, le juge lui a répondu :
«  La partie civile juive ne veut pas se déplacer le vendredi, sachant que la réunion débute à 14h00 et comme on est plus d’une quarantaine de personnes (avocats compris), il y a de fortes chances que cela se termine tard après …le début du shabbat  »

La presse avait été prévenue par Albert Chennouf mais personne n’a souhaité diffuser ce fait allant à l’encontre des principes de la République : AFP, Libération, Le Point, Le Parisien, Paris Match.

profil de Adil

Auteur : Adil

Posté le : 19 janvier 2014

Catégorie : Politique

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis