Article Ce que dit l’Islam sur la jalousie entre époux à travers Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam)

Ce que dit l’Islam sur la jalousie entre époux à travers Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam)

<:image_article{article=|couper{80}}:>
ZOOM

La jalousie entre époux est un sentiment de colère en raison d’un potentiel partage de ce qui doit être exclusif. Cependant, la jalousie entre époux peut être la plus douloureuse des jalousies comme la plus dévastatrice.

En Islam, il existe deux types de jalousie : celle qui est louable et celle qui est blâmable.
La première, celle qui est louable est celle qui ne transgresse pas les limites de la législation. Par exemple, la jalousie d’une femme peut être tellement excessive qu’elle peut la pousser à commettre des actes interdits comme utiliser la sorcellerie (qu’Allah nous en éloigne).
L’imam Al Bukhârî (5/393) rapporte d’après Abû Hurayra que le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit :
«  Évitez les 7 péchés capitaux. Les gens dirent : “Quels sont ils ?” Il dit : “Associer d’autres divinités à Allah, la sorcellerie, le meurtre illégitime, consommer les biens issus de l’intérêt usuraire, consommer les biens de l’orphelin, fuir au combat et accuser les croyantes chastes et innocentes (d’adultère)”.  »
La seconde qui est blâmable pousse autrui à accuser à tort ou créer des situations mettant en péril une personne :
«  O vous qui avez cru ! Évitez de trop conjecturer (sur autrui) car certaines conjectures sont un péché  ». (sourate Al Hujurât verset 12).
D’après Abû Hurayrah que le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit :
«  Prenez garde à ne pas conjecturez, car la conjecture est le plus mensonger des propos  ».

La jalousie est un sentiment humain que les femmes de Notre Prophète Muhammad (sallAllahou ’alayhi wa salam) ressentait entre elles, comme le prouve ce hadith qui rapporte des paroles d’Aisha à l’égard de Khadijah (qu’elle jalousait énormément) :
«  Jamais ma jalousie envers les autres femmes du Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) n’a été aussi forte que ma jalousie envers Khadîja, bien que je ne l’aie jamais vue. Cependant, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) ne cessait de parler d’elle. Il lui arrivait même de sacrifier une bête qu’il découpait ensuite en morceaux pour les envoyer aux amies de Khadîja. Il m’arrivait alors de lui dire : “On dirait qu’il n’existe pas d’autre femme sur terre que Khadîja !” Il me disait alors : “Elle avait telle et telle qualité, et c’est la seule à m’avoir donné des enfants”  ».
La jalousie est un sentiment réel qui est décelable même chez les femmes les plus vertueuses comme le démontre ce hadith concernant deux femmes du Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) Aisha et Hasfa.

L’imam Al Bukhârî (9/310) rapporte d’Aisha qu’elle a dit :
«  Lorsque le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) voulait partir en voyage, il tirait au sort entre ses épouses. Une fois Aisha et Hasfa furent choisies. Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) passait ses nuits à discuter avec Aisha, et Hasfa dit : “Ne veux-tu pas que cette nuit nous changions de monture, toi sur la mienne et moi sur la tienne, afin que chacune de nous deux profite du paysage ?” Aisha dit : “Certainement”. Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) monta sur le chameau de Aisha, sur lequel était Hafsa, il la salua et resta avec elle jusqu’à ce qu’ils s’arrêtent. Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) manqua tellement à Aisha que lorsqu’ils s’arrêtèrent, elle fourra son pied dans un buisson et dit : “Seigneur ! Fais qu’un scorpion ou un serpent me pique car je ne peux rien dire au Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam)”  ».

Les femmes sont surement les plus éprouvées en terme de jalousie, même si les hommes éprouvent aussi ce sentiment puisqu’ils souhaitent également garder l’exclusivité à l’égard de leur épouse. Il ne s’agit pas d’un manque de confiance en lui mais plutôt d’un sentiment qui découle de l’amour, et des nombreux moments partagés ensemble.
Les récits du Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) et de ses compagnons (qu’Allâh les agrée), qui sont des modèles pour les hommes musulmans, montrent que :
Un jour, Sa’ïd ibnou ’Ubadah dit, ce qui signifie : «  “Si je voyais un homme avec mon épouse, je le trancherai avec mon épée !”... on rapporta sa parole au Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam), qui commenta en disant, ce qui signifie : “La jalousie de Sa’ïd vous étonne-t-elle ? Je suis plus jaloux que lui, et Allâh est plus jaloux que moi ! Et si vous saviez ce que je sais, vous ririez peu et pleureriez beaucoup.”  » (rapporté par Al Bukhari).

Il est même conseillé de ressentir de la jalousie car le cas contraire peut devenir un grand pêché. En effet, selon Ibn’ Umar, l’envoyé d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : «  Trois types de personnes n’entreront pas au Paradis : celui qui est ingrats envers ses père et mère, celui qui n’a pas de jalousie à l’égard de son épouse (Dayyûth) et la femme qui imite les hommes (en s’habillant comme eux, en adoptant leurs manières, etc.)  » [Rapporté par Al-Hâkim].
Enfin, la meilleure explication de la jalousie qui peut servir de morale à tous les hommes et les femmes est rapportée dans un hadith d’Abû Hurayrah : :
Le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : «  Allah est jaloux, et Sa jalousie est suscitée lorsque le croyant fait ce qu’Allah a interdit.  »

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Posté le : 17 février 2017

Catégorie : Religion

Vous aimerez aussi :

Commentaires :

0

Avis