Connectez-vous

Mot de passe oublié ?
MENU

Actualité

Israël arme le régime génocidaire de Birmanie qui extermine les musulmans rohingyas

Nous avons eu maintes fois l’occasion de dévoiler la répression sanglante menée contre la minorité musulmane de Birmanie, un crime contre l’humanité commis contre les Rohingyas obligés de fuir le pays pour aller se réfugier dans les pays voisins.
Viols, assassinats, démolitions, un nettoyage ethnique perpétré par la junte militaire birmane avec la complicité de son gouvernement.

La minorité musulmane dans un pays peuplé à 90% de bouddhistes, est constamment persécutée et privée de ses droits “fondamentaux”. Une loi promulguée en 1982 a déchu les Rohingyas de leur citoyenneté, les transformant en apatrides victimes de tortures, de meurtres et de massacres de masse dans l’indifférence générale.
Pourtant ce n’est pas faute d’avoir tiré la sonnette d’alarme, le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme a multiplié les déclarations plus alarmistes les unes que les autres sans arriver à attirer l’attention de la communauté internationale.
Le représentant des Nations unies au Bangladesh a déclaré : «  la Birmanie avait entrepris une campagne de – nettoyage ethnique – contre la minorité des musulmans Rohingyas  ».
Ajoutant : «  Les violations des droits des Rohingyas, notamment le déni de citoyenneté, le travail forcé et des violences sexuelles, pourraient être considérées comme des – crimes contre l’humanité  ».

Tout cela nous l’avons déjà évoqué mais ce qui aujourd’hui apparaît presque comme une évidence, c’est que la folie meurtrière birmane contre des musulmans est en tout point identique à celle du génocide perpétré contre les Palestiniens.
Le rapport entre les deux est simple, l’entité sioniste est le principal fournisseur d’armes et d’équipements militaires du régime de Rangoon.
Tuer et massacrer des milliers de personnes demande un énorme investissement et le gouvernement Birman ne rechigne pas à dépenser ses sous lorsqu’il s’agit de s’approvisionner auprès des industries d’armement israéliennes.

Peu médiatisées, les relations israélo-birmanes sont pourtant au beau fixe, visites, rencontres entre responsables birmans et israéliens, ce petit monde de criminels semble s’entendre à merveille. Les chefs de la junte ont confirmé avoir acheté des navires de patrouille Super Dvora et des équipements militaires aux israéliens. L’état hébreu dont l’économie est plombée par les boycotts en cascade semble s’être trouvé une autre source financière.
La Birmanie et Israël tissent des liens solides dont les enjeux géopolitiques vont au-delà des relations d’ordre pécuniaire. Rangoon pourrait bientôt faire office de poste d’observation pour Israël dans le but de surveiller des pays comme l’Iran, la Chine ou l’Inde.

Deux régimes totalitaires aux méthodes criminelles identiques et dont l’objectif commun est l’extermination des musulmans.

  • Auteur : Z. S.
  • Posté le : 25 février 2017
  • Catégorie : Politique

Vous aimez cet article ? Dites-le !

Sponsorisé

Commentaires (0)

Chargement...

Chargement...

  alt_imageActive