24 novembre 2014 | 208.49K vues | 0 commentaire

Découvrez pourquoi faut-il à tout prix éviter les sèche-mains à air pulsé dans les toilettes publiques

Image de l'article Découvrez pourquoi faut-il à tout prix éviter les sèche-mains à air pulsé dans (...)
ZOOM

Après s’être lavé les mains dans des toilettes publiques, on a tendance à penser que la façon la plus pratique et efficace pour se les sécher est d’utiliser un sèche-mains à air pulsé.
Pourtant, ce que nous ignorons, c’est qu’ils répandent 27 fois plus de bactéries dans les cabinets que le système d’essuyage le plus classique : la serviette en papier !

C’est le site Sciences et avenir qui a révélé cette information ce vendredi 21 novembre.
Les chercheurs de l’université de Leeds, en Angleterre, ont mené une expérience. Afin de comparer l’essuie-mains, le sèche-mains électrique classique et le sèche-mains à air pulsé (avec lequel l’air vient d’en bas), les scientifiques ont procédé de la sorte : afin d’imiter un usager aux mains mal lavées, ils ont décide de contaminer des mains à l’aide de bactéries inoffensives. Par la suite, le “cobaye” a été invité à se sécher les mains avec les trois moyens différents.

Conclusion : «  le nombre de bactéries ’flottant’ dans les toilettes était 27 fois plus important avec le sèche-mains à air pulsé qu’avec l’essuie-mains papier. Et 4,5 fois plus important qu’avec un sèche-mains électrique ’classique’.  »

profil de Rédaction alNas

Auteur : Rédaction alNas

Posté le : 24 novembre 2014

Catégorie : Alimentation

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous