18 août 2017 | 25.56K vues | 0 commentaire

Découvrez pourquoi chatouiller un bébé représente un véritable danger

Image de l'article Découvrez pourquoi chatouiller un bébé représente un véritable danger
ZOOM

Les chatouilles servent-elles seulement à rigoler ? Peut-être lorsque l’on est adulte mais les bébés ont-ils les mêmes sensations que les grandes personnes ?

Selon Andrew Bremner, chercheur de l’Université Goldsmiths de Londres, les bébés de moins de six mois ne ressentiraient pas les chatouilles de la même façon qu’un enfant ou un adulte.
Les premiers mois de la vie, les bébés sont en phase de croissance et d’apprentissage, ils sont donc incapables de distinguer les chatouilles de tout autre geste, il s’agit pour eux de stimuli tactiles qu’ils ne lient à personne en particulier. Ils ne peuvent pas encore localiser dans l’espace d’où vient le stimulus.

Prenons le cas d’un adulte qui croise les mains ou les pieds et qui est chatouillé, il aura beaucoup de mal à déceler de quel endroit du corps viennent les chatouilles. S’il croise les bras et qu’on lui touche la main droite, le cerveau pourra croire qu’il s’agit de la main gauche qui est stimulée.
Des nourrissons de moins de quatre mois dont on chatouille les orteils alors que leurs pieds sont décroisés, bougent le pied chatouillé, lorsque les pieds sont croisés, ils gigotent le bon pied dans 70% des cas contre seulement 50% pour les bébés âgés de six mois qui réussissent moins bien le test.
Ceci s’explique notamment par un cerveau déjà plus mâture pour les bébés de plus de six mois qui comme les adultes sont connectés à l’environnement qui les entoure. Ils sont donc susceptibles d’être perturbés par différents facteurs extérieurs qui les induiront en erreur.

Avant six mois, les bébés perçoivent des sensations tactiles sur le corps sans qu’ils puissent les associer à ce qu’ils entendent ou voient, tous leurs sens sont en éveil ce qui va avoir pour effet de créer une confusion et entraver le bon fonctionnement de leur perception.
Des chatouilles régulières peuvent avoir des conséquences irréversibles à court terme allant jusqu’à nécessiter une intervention thérapeutique selon le Dr Bremner.
La perception qu’ont les nourrissons de l’environnement extérieur et de leur entourage est un véritable mystère que l’équipe de recherche du Dr Andrew Bremner tente de déchiffrer afin de l’aider à mieux comprendre quels sont les sentiments qui animent les bébés et les implications dans leur développement.

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 18 août 2017

Catégorie : Alimentation

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous