Publié le | 2.01K vues | 0 commentaire

Bloquée sur TikTok pour avoir défendu les musulmans ouïghours lors d’un faux tuto maquillage

Image de l'article Bloquée sur TikTok pour avoir défendu les musulmans ouïghours lors d'un (...)
ZOOM

Un utilisateur de TikTok a déclaré que la plate-forme de médias sociaux appartenant à la Chine l’avait empêchée de publier sur celle-ci pendant un mois après avoir sensibilisé le public au sort des musulmans ouïghours.

Dans un clip vidéo, Feroza Aziz a accusé Pékin d’avoir "jeté des Musulmans innocents dans des camps de concentration", ainsi que de les avoir kidnappés, violés et assassinés et les obligeant à manger du porc et à boire de l’alcool.

La jeune femme a décrit la situation comme "un nouvel holocauste", affirmant que les personnes qui vont dans les camps ne reviennent pas vivantes.

Le clip de Mme Aziz, qui a également été posté sur Twitter, ainsi que TikTok, était déguisé en tutoriel de maquillage. Elle a commencé par chercher une paire de bigoudis pour cils.

Mais elle a rapidement commencé à parler des Ouïghours et de ce qu’elle voulait que ses followers apprennent sur l’oppression de masse qui leur aurait été infligée en Chine.

Elle a commencé le clip de 40 secondes en disant :

Salut les filles, je vais vous apprendre à faire de longs cils, alors la première chose à faire est de saisir votre bigoudi, de manière évidente.

Mais elle a poursuivi :

Ensuite, vous allez les poser et utiliser votre téléphone que vous utilisez actuellement pour rechercher ce qui se passe en Chine, comment ils obtiennent des camps de concentration, y jetant des musulmans innocents, séparant leurs familles des les uns des autres, les enlevant, les violant, les forçant à manger du porc, les obligeant à boire, les obligeant à se convertir à différentes religions, sinon, sinon ils seront bien sûr assassinés.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 27/11/2019 à 14:30

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous