Publié le | 3.42K vues | 0 commentaire

Zohra Bitan lance le hashtag « #JeKiffeMonDécolleté », et s’en explique

Image de l'article Zohra Bitan lance le hashtag « #JeKiffeMonDécolleté », et s'en (...)
ZOOM

Le #JeKiffeMonDecollete fait sensation sur la toile, voici comment il a émergé.

Après avoir partagé un malencontreux épisode à la rue, Céline B, utilisatrice de Twitter, a décidé de clôturer sa publication avec #JeKiffeMonDecollete. La jeune femme exprimait sa colère après s’être fait insulter dans la rue par un homme pour avoir porté un décolleté.

Avec la canicule qui traverse la France en ce moment, la jeune femme a appelé à une mise au point en disant clairement «  Si on se met en jupe, short, robe, débardeur ou j’en passe ! Ce n’est pas pour que vous regardiez tous, ni pour nous siffler, insulter ou j’en passe ! C’est juste la chaleur. Laissez-nous vivre  » suivie du fameux hashtag.

Zohra Bitan, chroniqueuse des Grandes Gueules de RMC a décidé de lire le témoignage de la jeune femme et a appelé au lancement du hashtag #JeKiffeMonDecollete sur les réseaux.

L’hashtag a tout de suite pris de l’ampleur. Le principe est de publier une photo de son décolleté avec l’hashtag pour exprimer le soutien et le sentiment de solidarité partagé avec la jeune femme qui s’est faite agressée et par la même occasion avec toutes les femmes qui subissent le harcèlement verbal dans la rue en rapport avec leur tenue vestimentaire.

Zohra Bitan demande que les femmes quelle que soit leur tenue soient respectées dans la rue et dans les lieux publics. À travers le mouvement de cet hashtag, les femmes expriment qu’elles assument leurs corps ainsi que leurs tenues vestimentaires.

La chroniqueuse finit par conclure en expliquant :

Je comprends aujourd’hui pourquoi les femmes se sont saisies du hashtag non pas comme un féminisme qui reléguerait les hommes à tous des porcs obsédés parce que je ne le pense absolument pas parce qu’il y a eu plein d’hommes rigolos, respectueux, qui ont été là en soutient et ils ont été extraordinaires, je suis pour qu’on continue de se respecter, le désir des uns et des autres ne soient pas un tabou, et que le corps ne soit pas un tabou.

profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 26/06/2019 à 17:35

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous