Publié le | 976 vues | 0 commentaire

USA : elle se fait tirer dessus dans le ventre, la police l’accuse d’avoir tué son enfant

Image de l'article USA : elle se fait tirer dessus dans le ventre, la police l'accuse (...)
ZOOM

Marshae Jones, 27 ans, vient d’être inculpée par un grand jury en Alabama (Etats-Unis), pour la mort de son bébé dont elle était encore enceinte.

Le drame est survenu le 4 décembre dernier. Alors que la jeune femme était enceinte de cinq mois, une dispute éclata entre elle et une autre femme, Ebony Jemison, 23 ans. La dispute avait eu lieu sur le parking d’un supermarché, à Pleasant Grove, près de Birmingham au centre de l’Alabama.

La raison de leur dispute portait sur le père de l’enfant qui était encore dans le ventre de Marshae. Lors de leur altercation, Ebony Jemison a sorti une arme à feu et tiré sur Marshae Jones qui a survécu, mais dont l’enfant a décédé.

Tout de suite après, Ebony Jemison a été accusée d’homicide involontaire, mais les poursuites ont été vite abandonnées car selon les dires du lieutenant de police Danny Reid, l’enquête avait montré que la seule vraie victime de cette dispute était le bébé. Le lieutenant a aussi la mère de l’enfant qui selon lui est celle qui a initié puis poursuivi l’altercation qui a par la suite conduit à la mort de son enfant.

Ebony Jemison, qui a tiré les coups de feu, n’a pas été inculpéeet à la place, c’est la mère qui vient de perdre son enfant qui a été inculpé. Donc c’est Marshae Jones qui est poursuivie pour homicide involontaire de son enfant à naître. Pour l’instant, elle sera placée en détention dans l’attente de son procès.

La situation de la jeune femme, qui a été transférée en prison, a attiré l’attention d’associations de défense des droits des femmes. Parmi ces associations, le Yellowhammer Fund s’est engagé à faire sortir Marshae Jones de prison sous caution puis à l’assister légalement.

L’association dresse par la même occasion un parallèle entre cette affaire et le récent durcissement des lois contre l’avortement dans l’État de l’Alabama. En effet, l’État d’Alabama vient de passer la loi anti-avortement la plus restrictive du pays.


profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 27/06/2019 à 18:20

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous