Publié le | 1.01K vues | 0 commentaire

USA : Starbucks écrit « ISIS » (Daesh) sur la tasse d’un musulman

Image de l'article USA : Starbucks écrit « ISIS » (Daesh) sur la tasse d'un musulman
ZOOM

Dimanche après avoir quitté son travail, Abdul Aziz Johnson, résident de Philadelphie, s’est arrêté avec deux amis à un Starbucks de Chestnut Hill sur l’avenue Germantown et a commandé trois boissons glacées, a déclaré Jacob Bender, directeur exécutif de CAIR-Philadelphia, la section locale du Council of American- Relations islamiques.

Johnson a donné son nom « Aziz », mais ce n’est que lorsque les hommes se sont rendus dans une librairie voisine qu’ils ont remarqué le reçu attaché à leur tasse, sur lequel les noms des clients sont imprimés.

Cette nuit-là, la femme de Johnson a posté sur Facebook une photo d’une des tasses.

C’est arrivé ce soir à mon mari et à un autre frère. .... Starbucks, Chestnut Hill

Dans un communiqué de presse, Bender a demandé :
S’agissait-il d’une erreur innocente ou d’une blague maladive associant M. Aziz et ses amis, vêtus de vêtements traditionnels musulmans, au groupe extrémiste responsable de dizaines de milliers de morts en Irak et en Syrie, perpétuant ainsi le mensonge selon lequel les musulmans sont particulièrement exposés au comportement violent et au terrorisme ?

Timothy Welbeck, l’avocat représentant Johnson, a rencontré son client mercredi, qui a déclaré qu’il avait déjà passé commande auprès de ce Starbucks et qu’aucun autre barista n’avait de problème avec son nom. Le barista, comme Johnson, était afro-américain, a déclaré Welbeck.

Le porte-parole de Starbucks, Reggie Borges, a déclaré : « Après une enquête, nous ne pensons pas que ce soit un cas de discrimination ou de profilage. Le client s’est approché et a fourni le nom Aziz. Le barista l’a orthographié à tort. Nous avons contacté M. Johnson et nous nous sommes excusés pour cette regrettable erreur. »

Bender espérait que Starbucks "instituerait un cours de formation à l’anti-bigoterie et à la diversité au sein de leur entreprise, car c’est la deuxième fois qu’un événement comme celui-ci se produisait".

Bender faisait allusion à l’incident survenu en avril 2018 à Rittenhouse Starbucks lorsque deux jeunes hommes afro-américains ont été menottés parce qu’ils avaient dit attendre de rencontrer quelqu’un et n’avaient rien commandé.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 31/08/2019 à 18:00

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous