Publié le | 2.57K vues | 0 commentaire

Vidéo Choc ! Une mère de famille sauvagement tabassée par la police

Image de l'article Vidéo Choc ! Une mère de famille sauvagement tabassée par la police
ZOOM

Une vidéo devenue virale aux Etats-Unis montre une mère de famille afro-américaine brutalisée par les forces de l’ordre alors qu’elle se trouvait au Fort Green Food Stamp Center de Brooklyn le 7 décembre dernier.

Lisa Schreibersdorf, directrice exécutive de Brooklyn Defender Services, a déclaré que Mme Jazmion Headley était là parce que sa prestation de garde d’enfants, qui lui permettait de conserver son emploi, avait pris fin.

Elle a pris un jour de congé pour se rendre au bureau des services sociaux et essayer de résoudre le problème afin de retrouver une autre garderie pour son enfant, condition nécessaire pour ne pas perdre son emploi, a déclaré Schreibersdorf.

La jeune femme âgée de 23 ans est arrivée à 9 heures et a attendu quatre heures qu’on veuille bien la recevoir, assise à même le sol faute de sièges disponibles.
Les employés lui ont demandé à plusieurs reprises de se mettre debout, mais comme aucune place n’était libre, la jeune femme a refusé.
Peu avant 13 heures, la police est appelée en renfort pour harcèlement, en raison «  de sa conduite désordonnée envers les autres et pour avoir obstrué le couloir  », a déclaré la police.
.

Elle a refusé de se conformer aux ordres des policiers et a ensuite été arrêtée", a déclaré la police dans un communiqué.

Comme on le voit sur la vidéo, la femme est jetée au sol alors qu’elle porte son enfant âgé d’un an dans les bras.

Vous faites mal à mon fils ! Vous faites mal à mon fils ! hurle la jeune femme

Sans se préoccuper de l’enfant, un officier se penche et commence à tirer. L’officier tire de plus en plus fort et les cris de la femme deviennent plus forts.
Lorsque la foule horrifiée se fait entendre, un officier brandit un pistolet paralysant jaune et le dirige contre les personnes qui assistent à la scène.
La femme sera finalement menottée et escortée hors du bureau d’assistance sociale.
L’enfant a été pris en charge par un membre de sa famille après son arrestation, a déclaré le NYPD.

L’arrestation forcée de la mère non armée dans un bureau des services sociaux a provoqué une réaction violente, en particulier de ceux qui considèrent cet abus de force comme inutile et violent, mais qui représente la façon dont les pauvres sont traités en Amérique.

Etre pauvre n’est pas un crime. Les actions du NYPD dans cette vidéo sont effroyables et méprisables, a déclaré Letitia James, l’avocate publique de la ville de New York.

Face au tollé d’indignation, le NYPD et l’administration des ressources humaines de la ville de New York examinent maintenant cette arrestation.

Les images vidéo de l’incident dans la 84ème circonscription sont troublantes, a déclaré le NYPD dans un communiqué, ajoutant que l’examen comprendrait l’examen de toutes les vidéos disponibles de l’incident.

Le maire de Brooklyn Borough, Eric Adams, a déclaré que l’incident était particulièrement bouleversant car il s’était produit dans un endroit destiné à connecter le gouvernement aux personnes dans le besoin.

Aujourd’hui Jazmine Headley, qui essayait de renouveler l’allocation pour la garde d’enfant, doit faire face à quatre chefs d’accusation : «  résistance à l’arrestation, atteinte à l’enfant, obstruction à l’administration gouvernementale et intrusion criminelle  », a déclaré le NYPD.
Elle est détenue à Riker’s Island et devrait comparaître devant le tribunal le 13 décembre.

https://www.facebook.com/ajplusenglish/videos/364344714126590/

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 11/12/2018 à 17:00

Catégorie : Buzz

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous