Publié le | 14.1K vues | 0 commentaire

Attentat Nouvelle-Zélande : L’appel à la prière diffusé dans tout le pays en hommage aux 50 victimes

Image de l'article Attentat Nouvelle-Zélande : L'appel à la prière diffusé dans tout le pays (...)
ZOOM

Une semaine jour pour jour après l’ignoble attentat terroriste contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande, l’émotion est toujours aussi palpable.
Christchurch, comme tout le pays, est traversée par une onde de choc d’une rare intensité, jamais les habitants de l’archipel connu pour sa tolérance, n’avaient été confronté à une telle violence. Tous les jours depuis le massacre, les Néo-Zélandais se sont mobilisés pour des veillées.

En hommage aux 50 fidèles, lâchement assassinés en pleine prière, l’adhan a été diffusé dans tout le pays, suivi de deux minutes de silence.
Des milliers de musulmans et non-musulmans, dont la Première ministre Jacinda Ardern, étaient présents pour assister à la prière de Dohr de ce vendredi, jour sacré dans l’Islam. Le rassemblement avait lieu dans un parc en face de la mosquée al-Nour, la première visée le 15 mars par le terroriste.
Dans l’assistance, de nombreuses femmes non-musulmanes ont choisi de porter un foulard pour exprimer leur solidarité avec la communauté musulmane.

Je le porte pour prendre conscience de la terreur que les musulmans ressentent chaque jour, en s’inquiétant pour leur propre sécurité, a dit à l’AFP Kirsty Wilkinson venue dans le Parc Hagley avec deux femmes également voilées.

A 13h30 (00h30 GMT), le muezzin a lancé l’appel à la prière, relayé par plusieurs chaînes de télévision et sites internet. Deux minutes de silence ont également été observées à Auckland, Wellington et plusieurs autres villes comme en Australie, le pays voisin.
Lors de son prêche, l’imam de la mosquée al-Nour Gamal Fouda a dénoncé la haine et s’est félicité de l’élan de solidarité qui s’est formé entre les communautés depuis le tragique attentat.

“Je regarde et je vois l’amour et la compassion dans les yeux de milliers de compatriotes néo-zélandais et d’êtres humains dans le monde entier”, a-t-il dit. “Ce terroriste voulait diviser notre Nation au nom d’une idéologie maléfique (...) Mais, au contraire, nous avons montré que la Nouvelle-Zélande était indivisible”.

La mosquée al-Nour est fermée depuis le jour du drame, elle est actuellement en restauration, des ouvriers s’efforcent d’effacer les traces de l’attentat meurtrier.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 22/03/2019 à 17:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous