Aubervilliers : Polémique autour d'un panneau de la mairie annonçant l'ouverture prochaine d'une mosquée

Alors que le second tour des municipales approche à grands pas, un tout nouveau panneau vient d’être installé dans la ville d’Aubervilliers. Celui-ci annonce le projet de construction d’une mosquée dans la ville avec un message jugé douteux pour certains internautes.

 

En effet, les habitants d’Aubervilliers ont découvert un panneau de grande taille annonçant l’ouverture d’une prochaine mosquée, signé de la maire sortante, Meriem Derkaoui (PCF) ainsi que de l’Union des Associations musulmanes de Seine-Saint-Denis.

Le message est le suivant :

« Ici, la municipalité travaille avec les musulmans d’Aubervilliers pour la construction d’une grande mosquée. »

Depuis, les réactions se multiplient pour dénoncer le « clientélisme » et « l’opportunisme » pour certains de ce panneau. D’ailleurs, l’opposition n’a pas hésité à dénoncer un calcul politique.

Il est vrai que le panneau a été installé seulement quelques jours avant le second tour des élections municipales.

Pour France Bleu, Gina, une riveraine de 60 ans témoigne :

«On habite ici, on paye nos impôts et on n’est pas au courant des projets. Là on nous les impose.»

Une autre habitante d’Aubervilliers explique :

«C’est pour qu’on vote pour elle car ici, il y a beaucoup de musulmans, c’est ce que je pense, pour moi c’est calculé.»

Face à la maire sortante se trouve Karine Franclet, candidate de droite qui a rassemblé le plus de voix lors du premier tour. Cette dernière s’est dite « surprise » par ce panneau. D’ailleurs, elle n’a pas oublié de rappeler que le projet de construction d’une mosquée est un « très ancien dossier ». Et de qualifier cette manœuvre de « clientélisme » et d’ « opportunisme électoral ».

De son côté, un autre candidat, Sofienne Karroumi, a dénoncé :

«Je trouve scandaleux d’utiliser un sujet aussi sérieux pour faire campagne, c’est électoraliste et communautariste.»

De son côté, la maire sortante d’Aubervilliers Meriem Derkaoui a assuré à France Bleu Paris que c’est l’UAM93 qui a souhaité la pose de ce panneau. Et selon elle, l’installation aurait pris du retard en raison du confinement..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici