Publié le | 7.4K vues | 0 commentaire

Brésil : un ex-pasteur devient imam, les habitants se convertissent un par un

Image de l'article Brésil : un ex-pasteur devient imam, les habitants se convertissent un par (...)
ZOOM

Située au nord-est du Brésil au sud de l’État de Sergipe, se trouve la ville d’Itabaianinha. Dans cette région semi-aride, la ville d’Itabaianinha est connue pour la particularité de ses habitants qui sont de petite taille en raison d’une mutation génétique mais aussi pour leur communauté musulmane en pleine croissance.

Parmi les 40 000 habitants de cette ville se trouve José Renato de Jesus Vieira. Ancien pasteur évangélique, alias Dedé, 50 ans, prêche aujourd’hui la parole d’Allah et a fondé une mosquée pour y accueillir les nouveaux musulmans locaux.

Son parcours atypique d’évangéliste à imam lui vaut sa notoriété auprès des médias locaux, qui lui ont consacré plusieurs reportages à lui et à la communauté musulmane de sa ville.

La reconversion de José s’est faite par le biais d’un ami à Arcaju, capitale de Sergipe, qui l’avait invité à prendre connaissance avec la religion musulmane. Alors que l’ancien pasteur passait par une période de doute religieux, il eut une conversation avec un ami musulman. Suite à un partage autour de la religion avec un croyant musulman, il affirme qu’il s’est retrouvé. Pour lui, l’idée d’un seul Dieu qui est Allah a été décisive dans son choix de se convertir à l’Islam.

Selon une étude réalisée en 2015 par le Pew Research Center aux États-Unis, l’Islam arriverait en deuxième place sur les trois religions monothéistes qui existent. L’Islam compte parmi ses adeptes 24,1% de la population mondiale derrière le christianisme qui lui compte 31,2%.

Suite à la fameuse conversation au sujet de l’Islam, Jesus Vieira a passé près de deux ans à faire des recherches. Intrigué, il a consulté les réseaux sociaux et a étudié les livres sacrés.

Une fois converti, Dedé a commencé à parler autour de lui de sa nouvelle religion. D’abord il a rencontré de la résistance de la part de sa communauté qui était traditionnellement catholique. Ses prêches ont éveillé les interrogations de son entourage. Sa femme, Rosineide Alves Ferreira Vieira affirme qu’elle aussi avait trouvé le comportement de son mari étrange. Aujourd’hui elle est aussi convertie à l’Islam.

Mais son travail et acharnement ont payé. L’ex-pasteur a commencé à remarquer un changement de conscience et de pensée chez les gens autour de lui. Il a déclaré :

Je m’arrêtais pendant un moment et je revenais de nouveau pour ouvrir leurs esprits et tout le monde commencerait à comprendre et à accepter le besoin de faire la prière cinq fois par jour et de faire le Ramadan.

Mais comme chaque bonne chose, la transition de la communauté catholique à l’Islam ne s’est pas faite du jour au lendemain et a pris environ 2 ans.
La première conversion collective à l’Islam eu lieu le 24 juillet 2017 et depuis, la communauté musulmane d’Itabaianinha compte 37 adeptes, 8 enfants et 10 futurs musulmans qui sont actuellement en cours de conversion.

Pour l’aider à guider cette communauté musulmane en croissance, Dedé a fait appel à un musulman du Mozambique, le Cheikh Ali Momade. Dédé a invité le cheikh pour officier en tant qu’autorité religieuse et donner des cours sur la religion musulmane.

Aujourd’hui, Dedé et Ali sillonnent des quartiers en périphérie de la ville et prêchent la parole d’Allah pour faire connaître le Coran et transmettre le message porteur de l’Islam porteur d’amour et de paix.

Le Cheikh Ali, 36 ans, affirme

Nous devons combattre les préjugés à travers le savoir et montrer l’image réelle de l’Islam. L’ignorance cultive les préjugés et la mauvaise interprétation de la pratique de la religion.

Il ajoute que durant leur parcours, beaucoup d’habitants ont découvert les préceptes de paix et d’amour de l’Islam. Les habitants, dit-il, se sont convertis car ils avaient vu que l’Islam était plus qu’une religion, et qu’il était en fait un « code de vie utile dans tous les domaines  ».

Aujourd’hui, la notoriété de cette petite ville brésilienne lui vaut le nouveau nom de « Terre d’Islam au Nordeste », inspiré par l’intérêt croissant des locaux pour l’Islam.

profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 25/06/2019 à 18:40

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous