Publié le | 15.05K vues | 0 commentaire

Ils brûlent la mosquée, le maire reste avec les musulmans toute la nuit

Image de l'article Ils brûlent la mosquée, le maire reste avec les musulmans toute la (...)
ZOOM

Un incendie, sans doute d’origine criminelle, a endommagé, dans la nuit du vendredi au samedi 2 juin, la salle de prière de la communauté musulmane d’Auneau-Bleury-Saint-Symphorie.

Les riverains ont rapidement appelé les pompiers :

J’ai d’abord cru à une vive lumière. En allant à ma fenêtre, j’ai vu de grandes flammes de 2 m de haut. Je ne comprends pas. Ça fait quatorze ans que je suis dans le quartier et il n’y a jamais eu de problèmes

Les dégâts sont minimes et il n’y a aucune victime.

Ahmed Ech-Chaayby, responsable de l’Association culturelle des musulmans d’agneau est sous le choc :

Ils se posent des questions. Dans le contexte actuel, et en plein Ramadan, cet acte interroge. Je m’efforce de calmer le jeu

Le maire de la commune, Michel Scicluna qui est resté auprès des fidèles une bonne partie de la nuit :

Je condamne cet acte qui touche une communauté bien intégrée, en plein Ramadan, un mois de partage. Il y a un an, déjà, un octogénaire a été violemment agressé alors qu’il allait à la mosquée.

Le Collectif contre l’islamophobie en France a salué l’attitude « exemplaire » de l’élu.

La préfète d’Eure-et-Loir, Sophie Brocas, s’est rendue elle aussi à la salle de prière et « a condamné avec la plus grande fermeté cet acte inacceptable. »

Une enquête est ouverte. Le ou les incendiaires risquent jusqu’à 10 ans d’emprisonnement pour dégradation par incendie.

profil de Latifa Ennabili

Auteur : Latifa Ennabili

Publié le : 05/06/2018 à 13:21

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous