Publié le | 749 vues | 0 commentaire

Canada : Des autocollants ordonnant de se convertir à l’Islam, retrouvés sur des véhicules

Image de l'article Canada : Des autocollants ordonnant de se convertir à l'Islam, retrouvés (...)
ZOOM

Un habitant de la ville de Repentigny au Québec (Canada), a trouvé collé sur le véhicule de sa belle-fille, un autocollant ordonnant à la population à se convertir à l’Islam.
S’agit-il d’une plaisanterie de mauvais goût ou d’un plan machiavélique destiné à jeter l’opprobre sur la communauté musulmane, déjà la cible de toutes les critiques ?

Daniel Michaud, un résident de Repentigny s’est dit consterné lorsque sa belle-fille lui a montré un autocollant faisant la promotion de Daesh. Des autocollants sommant les habitants de se convertir ont été collés sur plusieurs voitures stationnées près du centre commercial Rive Nord à Repentigny. Autant dire que l’événement a créé l’émoi chez les citoyens qui se sont empressés de porter plainte auprès de la police qui a ordonné l’ouverture d’une enquête.

Il y avait des autocollants sur une centaine de voitures, a précisé Bruno Marier, de la police de Repentigny. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la Sûreté du Québec (SQ) ont été mises au courant. On prend ça au sérieux.

On peut notamment voir sur l’autocollant, de la forme d’une étiquette scolaire, un soldat tenant d’une main un drapeau djihadiste ressemblant à celui du groupe Daesh et de l’autre un fusil. Accompagnant le dessin, un message sans équivoque :

Le Québec est terre d’Allah. Convertis-toi sinon...

Voilà de quoi faire trembler dans les chaumières. La police se demande s’il s’agit d’un simple canular ou pas.

Pour l’instant, on ne sait pas si c’est une mauvaise plaisanterie, mais ces gens sont visiblement organisés. Ils ont pris le temps de les faire, de les imprimer et de les coller. On ne prend donc pas de risques, a expliqué M. Marier.

D’autres autocollants avaient également été apposés sur des véhicules jeudi dernier, selon Daniel Michaud. Dans ce cas précis, il s’agissait de «  message d’intimidation  » n’ayant apparemment aucun rapport avec l’Islam ou les musulmans.

Pour moi, c’est du vandalisme et je suis contre toutes formes d’intimidation, peu importe qui l’a mis là, a-t-il ajouté.

Évidemment, le groupe PEGIDA qui se définit comme le « Regroupement des Québécois(ses) contre l’islamisation de l’Occident et des Amériques », réglé comme du papier à musique, n’a pas tardé à réagir.
Quelques instants seulement après la publication de la photo, le groupe d’activistes a largement partagé le cliché sur sa page Facebook, déclenchant un raz-de-marée de commentaires islamophobes.

Une affaire rondement menée et qui ressemble à s’y méprendre à celles qui ont pour objectif de dénigrer l’Islam et les Musulmans. Les sites islamophobes débordent d’imagination surtout lorsqu’il s’agit de jeter de l’huile sur le feu.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 19/06/2019 à 17:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous