Publié le | 512 vues | 0 commentaire

Dalil Boubakeur rempile à la présidence du Conseil Français du Culte Musulman

Image de l'article Dalil Boubakeur rempile à la présidence du Conseil Français du Culte (...)
ZOOM

Hier dimanche 16 juin, a eu lieu à la Grande Mosquée de Paris, le Conseil d’Administration du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Ont été fixées à la suite de ce Conseil d’Administration, les dates des élections pour les entités régionales ainsi que le bureau exécutif du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) pour le 19 octobre et le 3 novembre de l’année en cours.

Dans l’attente de ces élections, il a été décidé qu’Ahmet Ogras, président du Comité de Coordination des Musulmans Turcs de France (CCMTF), dont le mandat a pris fin le 30 juin dernier, n’assurera pas la présidence par intérim du CFCM mais que cette responsabilité sera dérogée à partir du 1er juillet à Dalil Boubakeur, 78 ans, d’origine algérienne et recteur de la Grande Mosquée de Paris.

Ce sera la quatrième fois que Dalil Boubakeur aura assuré la présidence du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Dalil Boubakeur a déjà été président de ce conseil de 2003 à 2005, de 2005 à 2008 puis encore une fois de 2013 à 2015.
Cette fois-ci, Dalil Boubakeur président par intérim, aura la responsabilité de stimuler et d’encourager la participation aux élections. C’est un véritable défi qu’il aura à relever puisque la légitimité du CFCM dépendra aussi du niveau de mobilisation des mosquées de France.

Le Conseil d’Administration a aussi validé la décision du bureau du CFCM qui consiste à mettre fin aux fonctions de Abdelhaq Nabaoui. Aumônier national pour les hôpitaux de culte musulman, nous rappelons que Abdelhaq Nabaoui avait récemment provoqué la colère des cadres du conseil en organisant un Iftar lors du mois sacré de Ramadan en présence du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Le conseil d’Administration a aussi

réaffirmé sa ferme volonté de mettre en place dans les meilleurs délais les Conseils départementaux du culte musulman (CDCM) conformément à la décision de l’Assemblée générale du 7 avril 2019 et suivant les modalités fixées par les nouveaux statuts du CFCM

Enfin, le Conseil Français du Culte Musulman aura également pour mission de gérer calmement l’affaire entre le CFCM et Place Beauvau, depuis que celle-ci aspire pour une restructuration du culte musulman à travers un processus de départementalisation.

profil de Ghita Jazouli

Auteur : Ghita Jazouli

Publié le : 17/06/2019 à 15:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous