Publié le | 964 vues | 0 commentaire

Arnaques au Hajj : les pratiques commerciales trompeuses et frauduleuses des agences de voyage

Image de l'article Arnaques au Hajj : les pratiques commerciales trompeuses et frauduleuses (...)
ZOOM

Le 31 juillet de cette année, l’agence de voyage Tawhid Travel, spécialiste du lhajj, annonçait dans la consternation la plus totale et a dix jours du pèlerinage, ne plus être en mesure de l’organiser.

Pour les futurs pèlerins ce fut la fin du rêve d’une vie.

Toutes les structures organisatrices du hajj ont été incapables, cette année, d’honorer leur engagement.

Elles n’étaient même pas agréée par l’Arabie saoudite, qui en théorie est la condition pour pouvoir proposer des pèlerinages à La Mecque et sur les lieux saints de l’islam.

Les différentes agences comptaient sur l’agence Amen Voyage International pour obtenir en seconde main les visas.
Or celle-ci ne les avait pas, l’Arabie saoudite ne lui en avait fourni seulement 3 000.

Toutes les agences ou les mosquées concernées ont joué avec le feu.

La question est de savoir dans quelle mesure les futurs pèlerins étaient informés de la situation.

Un pèlerin peut tout à fait décider en connaissance de cause, de partir au hajj avec une agence non agréée, à condition qu’on lui ait très clairement expliqué.

Mais faire croire à leurs clients que l’achat d’un pack hajj leur garantissait d’accomplir leur pèlerinage est malhonnête.

Pour la journaliste du Monde Cécile Chambraud.

Toutes les caractéristiques sinon d’une escroquerie, du moins d’une pratique commerciale trompeuse accompagnée de multiples manquements à la réglementation.
Quand ces agences ont-elles su qu’elles avaient perdu leur agrément ? Ont-elles prévenu leurs +apporteurs d’affaires+ et si oui, quand ? Ces intermédiaires l’ont-ils caché à leurs clients ?

Plusieurs plaintes ont été déposées, certaines contre Tawhid Travel, au moins une autre contre une agence du sud de la France.

Les dirigeants Tawhid Travel, ont envoyé ce samedi 30 novembre un mail à leurs clients.

Regrettant de n’avoir« pu récupérer toutes les sommes avancées auprès de leurs prestataires », ils indiquent n’avoir pas « d’autres choix que de déposer le bilan et de se mettre en liquidation » et invitent leurs clients à « saisir l’APST [l’association professionnelle de solidarité du tourisme, ».

Ce n’est certainement pas ce genre de réponse qui va calmer les esprits des clients.

Une bonne nouvelle malgré tout, APST assurera le remboursement que Tawhid Travel n’a pas réussi à obtenir« à l’amiable ». Mais quid des milliers de clients ayant choisi d’autres intervenants

Seule une mobilisation collective des musulmans permettra d’en finir avec ces pratiques frauduleuses.

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 02/12/2019 à 14:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous