Ibrahim Mustafa tué à bout portant par l’armée israélienne alors qu’il marchait tranquillement avec des amis

Des soldats de l’armée israélienne ont abattu un Palestinien en Cisjordanie occupée et en ont blessé un autre la nuit dernière. C’est ce que vient d’annoncer le ministère palestinien de la Santé.

Ibrahim Mustafa Abu-Yaaqoub, 34 ans, a été blessé par balle dans la nuque par des forces d’occupation dans la ville de Kifl Haris, au nord de Salfit. Il a ensuite été transporté d’urgence à l’hôpital public de Salfit, à proximité. Mais il a été déclaré mort peu de temps après.

Mohammad Abdessalam Asaad, 17 ans, a également été blessé par balle au pied par l’armée israélienne, selon l’agence de presse Wafa. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital le plus proche pour y recevoir des soins médicaux.

L’armée israélienne, « une culture d’impunité », selon le gouverneur de Salfit

Suite à la mort d’Ibrahim Mustafa, le gouverneur de Salfit, Abdallah Kmeil, a déclaré les autorités israéliennes pleinement responsables du crime. Il accuse également l’armée israélienne de promouvoir « une culture d’impunité » tuant de sang-froid les civils palestiniens.

De son côté, l’armée israélienne a déclaré avoir riposté par des tirs car «deux assaillants lançaient des cocktails Molotov».

Une thèse contredite par les témoins oculaires présents sur place. En effet, selon ces derniers, Mustafa était simplement en train de marcher avec quelques amis lorsque les soldats l’ont visé et lui ont tiré dessus à balles réelles. Et ce, sans aucune raison ni justification.

Le gouverneur Abdallah Kmeil a déclaré que l’armée israélienne a intensifié ses agressions contre les civils. D’ailleurs, il en a profité pour appeler toutes les factions et le peuple palestinien à s’unir face à l’agression israélienne.

Quant au Premier ministre palestinien, Mohammad Shtayyeh, il a également tenu Israël entièrement responsable de la mort du jeune homme. Il a déclaré :

«L’occupant israélien est entièrement responsable du meurtre du jeune Palestinien à Salfit sans raison ni justification.»

Il a ajouté :

« Le meurtre fait partie d’une série de crimes que les forces d’occupation israéliennes commettent contre le peuple palestinien », a-t-il ajouté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici