Publié le | 2.68K vues | 0 commentaire

Islamophobie : une rectrice prend la fuite lorsqu’elle voit 3 mères voilées dans l’école

Image de l'article Islamophobie : une rectrice prend la fuite lorsqu'elle voit 3 mères (...)
ZOOM

Ce jeudi, une visite officielle de la rectrice de l’Académie de Versailles, de la directrice académique et du maire avait été organisée avec les parents d’élève à l’école maternelle Charles de Gaulle à Clamart (Hauts-de-Seine) afin de promouvoir « l’entraide et le respect de l’autre ».

Suite à l’apparition de trois mères voilées accompagnant leurs enfants, la visite fut brusquement écourtée. Cette affaire prend sa valeur dans le contexte d’offensive islamophobe que nous connaissons de la part du gouvernement.

Oubliant le but de sa visite, « l’entraide et le respect de l’autre », la rectrice a déclaré que

La règle est claire, à l’intérieur de l’école, les signes religieux ne sont pas admis.

La visite a donc été écourtée et les ateliers arrêtés.

L’argument de la rectrice est fallacieux et justifie son islamophobie car selon la loi,

L’obligation de neutralité s’impose aux parents volontaires pour participer à des activités d’enseignement pour lesquelles ils exercent des fonctions similaires à celles des enseignants.

Or, mères voilées n’avaient aucun rôle d’enseignement.

Cela fait 12 ans que je participe aux activités de l’école et je n’ai jamais eu le moindre souci.

Même si ces parents avaient eu un rôle d’enseignement, ce qui est à l’œuvre ici, c’est la stigmatisation des femmes voilées et la volonté de les exclure de l’espace public suite à la loi votée au Sénat sur l’interdiction du port du voile et aux discours du gouvernement.

Défendons le droit des femmes à porter le voile ou non, à pratiquer leur religion et à ne pas en être inquiétées pour cela, ni à l’école ni dans tout autre espace public !

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 11/11/2019 à 10:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous