Publié le | 2.31K vues | 0 commentaire

L’agresseur de la femme enceinte, a agressé deux autres musulmanes dans un centre commercial

Image de l'article L'agresseur de la femme enceinte, a agressé deux autres musulmanes dans (...)
ZOOM

Un homme accusé d’avoir attaqué une femme musulmane enceinte dans un café de Sydney a été accusé d’avoir harcelé deux autres femmes musulmanes à l’intérieur d’un centre commercial.

Stipe Lozina a été inculpé jeudi après avoir attaqué une femme qui dînait au Bay Vista Cafe à Parramatta à 22h30 mercredi.

Une séquence de vidéosurveillance qui a choqué l’Australie a montré qu’il traînait la future mère vers le sol avant de lui piétiner la tête dans ce que la police décrit comme une attaque sans provocation.

Ils affirment maintenant qu’il était également impliqué dans une altercation avec deux femmes musulmanes âgées de 29 et 63 ans, trois semaines plus tôt le 1er octobre.

Lundi, la police a inculpé Lozina de deux chefs d’intimidation après qu’il aurait verbalement maltraité les femmes du centre commercial Liverpool Westfield.

Les femmes avaient alors déposé plainte auprès de la police, mais n’ont pu identifié leur agresseur qu’après avoir visionné le film de l’agression physique qui a tourné sur les réseaux sociaux.

Lozina n’est pas accusée d’avoir nui physiquement aux deux femmes lors de l’incident séparé. Il aurait menacé verbalement le duo alors qu’il tentait de s’éloigner de lui.

Les deux femmes ont déclaré ne pas savoir qui était Lozina au moment de l’incident.

Il se présentera devant le tribunal local de Parramatta le 5 décembre. La police a également passé deux ordonnances de violence appréhendées au nom des femmes.

Lozina est toujours en détention après avoir demandé une mise en liberté sous caution sans succès jeudi dernier.

Le magistrat Tim Keady a déclaré devant le tribunal : « Après avoir insultés les musulmans, vous vous êtes adressé à elle à 14 reprises pour lui donner un coup de poing à la tête. Aux fins de la mise en liberté sous caution, je considérerai cela comme un argument très solide contre vous. »

L’homme était connu de la police et avait un "grand casier judiciaire", a déclaré le magistrat.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 25/11/2019 à 14:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous