24 décembre 2017 | 5.59K vues | 1 commentaire

Saviez-vous que la langue française était composée de plus de mots arabes que gaulois ?

Image de l'article Saviez-vous que la langue française était composée de plus de mots arabes que (...)
ZOOM

La journée mondiale de la langue arabe fêtée le 18 décembre dernier nous a montré que les français parlent l’arabe très couramment sans même s’en rendre compte.

En effet, selon l’UNESCO, l’Arabe est considéré comme étant la langue la plus parlée au monde. Elle est en effet pratiquée par près de 300 millions de personnes.
Les immigrés originaires des pays du Maghreb venus s’installer en France ont certainement apporté leur pierre à l’édifice de cette transformation de la langue française, mais ce n’est pas la seule explication.

Selon le lexicologue Jean Pruvost, professeur et auteur de de « Nos ancêtres les Arabes, ce que notre langue leur doit » aux éditions JC Lattès, explique dans un
entretien sur France Inter, comment la langue arabe s’est-elle immiscée dans la langue française.
De nombreuses personnes utilisent des mots arabes et ce quotidiennement sans qu’ils le soupçonnent. Ainsi les mots tasse, café, sucre, jus d’orange qui font désormais partie du langage courant sont en réalité des mots arabes devenus par la force des choses, français.

L’origine de l’enrichissement de la langue française remonte déjà au IXe siècle depuis l’Espagne musulmane jusqu’à nos jours avec la colonisation et la décolonisation qui ont contribué à apporter «  une vague de mots  ».
Pour exemple, il cite dans le domaine de la gastronomie, les épinards, l’estragon, le potiron, les artichauts qui sont tous des mots d’origine arabe.
Par ailleurs, plusieurs mots typiquement « français » utilisés dans l’habillement sont des mots arabes : magasin, jupe,coton, gilet, caban...

En 2012, une campagne de la sécurité routière française avait utilisé le mot « seum » pour illustrer son message.
La liste des mots arabes utilisés dans la langue française est sans fin. « Chouf », « kiffer », « kiff-kiff bouricot », « toubib », etc.., oui le français est imprégné de l’Arabe et comme le dit Jean Pruvost, les français «  parlent arabe beaucoup plus que le gaulois  ».
Si ce dernier se compose d’à peine une centaine de mots, l’arabe lui est à 500 mots, voire plus si on y ajoute les mots savants du côté de la faune et la flore. Et que dire de l’algèbre et de la chimie ?
Ne sommes-nous pas finalement plongé dans le monde arabe quotidiennement et ce à l’insu de notre plein gré ?

profil de Z.S

Auteur : Z.S

Posté le : 24 décembre 2017

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

zara zefizef

25 décembre 2017 à 09:20

0

C’est ML qui va être contente.