Publié le | 1.17K vues | 0 commentaire

[VIdéo] Découvrez la magnifique mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg

Image de l'article [VIdéo] Découvrez la magnifique mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg
ZOOM

Strasbourg disposera bientôt d’une deuxième grande mosquée. La mosquée porte le nom « Eyyub Sultan », le nom turc donné au compagnon du prophète (PBSL), Abu Ayyub al-Ansari tombé lors du premier siège de Constantinople (l’actuelle Istanbul), selon desdomesetdesminarets.fr.

La partie mosquée de style traditionnel ottoman disposera de deux grands minarets (d’une quarantaine de mètres de hauteur), un grand dôme de 26 mètres de hauteur et 27 autres dômes plus petits.

Elle sera entourée de bâtiments annexes qui formeront le centre culturel.

Les bâtiments seront construits dans un style alsacien avec crépi de couleur et des colombages.

La grande salle de prière des hommes au rez-de-chaussée (1 330 m²) et la mezzanine (530 m²) pour les femmes pourront accueillir ensemble jusqu’à 2500 fidèles.

Une cour extérieure de 890 m² pourra aussi servir pour la prière des jours de grande affluence (fêtes, ramadan).

Les bâtiments annexes occuperont 3 000 m² de la superficie totale du terrain (5 000 m²).
Annexes qui abriteront un centre de recherche et de documentation, un centre socio-culturel, un centre éducatif, une galerie marchande et un restaurant. Un parking de 600 places ainsi qu’un parc à vélo de 260 places sont également prévus.

Deux ans après le démarrage du chantier, les travaux du gros œuvre de la mosquée sont terminés à 70% tandis que ceux des bâtiments annexes n’en sont encore qu’à 10%.

Ce gargantuesque chantier avance comme d’habitude au rythme des dons.

Actuellement, les travaux sont à l’arrêt faute d’argent.

La Confédération Islamique du Millî Görüş qui porte ce projet se mobilise pour une reprise rapide des travaux. Le coût global de ce projet est estimé à plus de 32 millions d’euros. Des appels aux dons sont régulièrement lancés sur les réseaux sociaux.

Il est rapporté dans un Hadith authentique la parole prophétique suivante :

Lorsque le fils d’Adam meurt, ses œuvres s’arrêtent sauf trois choses : une aumône continue, une science dont les gens tirent profit et un enfant vertueux qui invoque Allah, exalté soit-Il, pour lui.

Construire une mosquée ou participer à la construction d’une mosquée fait donc partie de ces aumônes continues qui œuvrent pour le défunt même après sa mort.

POUR FAIRE UN DON

Chèque : CIMG GMES / 29 route de la Fédération 67100 Strasbourg
Virement : IBAN FR76 1027 8010 0400 0208 9570 160 BIC CMCIFR2A
Par CB : donplus.fr


La vidéo :

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 22/11/2019 à 12:15

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous