Publié le | 7.26K vues | 0 commentaire

La reconnaissance de cette jeune musulmane à l’égard de celui qui l’a sauvé d’un islamophobe

Image de l'article La reconnaissance de cette jeune musulmane à l'égard de celui qui (...)
ZOOM

Première victime de l’islamophobie, les femmes voilées n’espèrent aucun répit quel que soit le pays où elles résident. Le voile devenu l’emblème de la haine brandit par tous les frustrés à col blanc où simple individu en manque de repère, est devenu au fil du temps une arme dont nos politiciens se servent pour diaboliser ce qui a trait à l’Islam et aux musulmans.
Pourquoi dès lors s’étonner lorsque pour la seule raison qu’elles portent un voile, les musulmanes sont régulièrement agressées ?

Europe, Asie, Etats-Unis ou Canada, le constat est sans appel, la haine à l’égard des femmes voilées est sans équivoque.
Noor Fadel n’a que 18 ans mais elle a déjà été confrontée au mépris et à l’hostilité. Cette jeune canadienne le sait bien, porter un voile de nos jours est un exploit qui peut coûter cher, pourtant pas un moment elle n’a renoncé à le porter fièrement.
Alors qu’elle se trouvait à bord d’un train à destination de Vancouver, Noor a vécu ce que des dizaines d’autres musulmanes ont vécu avant elle.
Habituée à prendre le train de banlieue, Noor ne s’est jamais sentie en danger du moins jusqu’à mardi dernier lorsqu’un individu l’apostrophe violemment pour l’insulter et à la traiter de tous les noms.

Pierre Balzan, 46 ans, n’a pas supporté de la voir affublée de son hijab et après l’avoir copieusement insultée, il s’est jeté sur elle pour la frapper au visage.
«  Au moment où je me suis assise dans le train, cet homme s’est levé et a commencé à m’insulter, me traitant de putain et de salope, et hurlant qu’il me tuerait, ainsi que tous les musulmans  », raconte Noor Fadel sur sa page Facebook.
«  Il s’est approché de moi et m’a giflée avec une grande brutalité, sans que j’ai eu le temps de fuir, et cela s’est passé sans que personne n’intervienne, à l’exception d’un seul passager, mon sauveur  », a-t-elle poursuivi, n’ayant assez de mots élogieux pour décrire l’homme qui s’est interposé entre elle et le forcené. Jake Taylor n’a écouté que son courage et contrairement aux passagers apathiques qui n’ont pas bougé le petit doigt pour venir en aide à la jeune fille, il s’est dressé devant la bête immonde pour la sommer d’arrêter, évitant à Noor d’être peut-être tuée.
«  Je ne pouvais pas rester sans rien faire !  », a expliqué indigné le jeune trentenaire.
Et sa décision aussi soudaine que courageuse a eu raison de la haine de l’islamophobe qui n’a eu d’autre solution que de se calmer et de descendre du train.
«  Merci à Jake Taylor d’avoir été la seule personne à voler à mon secours. Merci à lui, ce passager inconnu, qui s’est levé pour moi en courant de grands risques, et peu importe mon apparence !  », a déclaré Noor Fadel qui sera reconnaissance à vie à Jake Taylor, ce héros qui est resté à ses côtés jusqu’à l’arrivée des services d’urgence et de la police.
Pierre Balzan a été interpellé et accusé de « crime de haine ». Cette histoire qui aurait pu se terminer de manière plus tragique connait un heureux dénouement, puisque Noor et Jake sont désormais les meilleurs amis du monde.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 12/12/2017 à 02:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous