Publié le | 1.04K vues | 0 commentaire

Un sénateur australien partage des fausses vidéos islamophobes

Image de l'article Un sénateur australien partage des fausses vidéos islamophobes
ZOOM

Le nouveau sénateur libéral australien Jim Molan ne présente aucune excuse après avoir partagé des vidéos anti-musulmanes de Britain First, un groupe d’extrême-droite raciste soutenu par Donald Trump et pour lequel il a été grandement critiqué.

Les travaillistes ont accusé le sénateur Molan d’attiser le racisme et le sectarisme, et l’organisation « Islamophobia Register of Australia » déclare que ses actions sont dangereuses. Le sénateur Molan admet qu’il ne peut pas vérifier si les vidéos sont réelles ou si elles montrent vraiment la violence musulmane comme le prétend Britain First. Il a néanmoins fermement rejeté les allégations de racisme selon le Sydney Morning Herald.

J’ai mis ma vie en danger pour les principaux pays islamiques et musulmans de ce monde et je trouve profondément choquant que ce bidouillage à bas prix ait été lancé en ce premier jour de mon mandat

La première vidéo, partagée par Molan le 12 mars 2017, décrit deux incidents : l’un dans lequel une jeune femme se fait relever sa jupe et se fait fesser ; une autre dans laquelle une jeune femme est frappée à coups de poing et jetée à terre par un jeune homme, puis frappée au sol par un autre.

Cette vidéo est intitulée « Des voyous musulmans battent une fille en Hollande » par Britain First, bien qu’il n’y ait aucune preuve suggérant que les incidents violents étaient motivés par la religion et les sites d’information néerlandais ont rapporté que la dernière altercation était en fait due à une collision en scooter. D’ailleurs, le site Snopes décrit la vidéo comme « fake » et n’ayant aucun lien avant la religion.

La seconde vidéo, republiée par Molan le 27 mars 2017, représente des jeunes qui donnent des coups de pied, des coups de poing et jettent des objets sur des voitures de police en France. La vidéo est intitulée « La police française pénètre dans une zone interdite musulmane » par Britain First.

Or, la vidéo ne permet pas d’identifier la raison de l’altercation entre les jeunes et la police et il n’existe aucune zone interdite musulmane en France.

La membre du parti des travailleurs Penny Wong a déclaré que la promotion du « sectarisme et de la division n’a pas sa place dans notre société, et qu’elle n’a certainement pas sa place dans notre parlement ».

Il ne s’agit pas de générer un débat, mais de générer de la haine et de la division. Le Premier ministre Malcolm Turnbull doit rejoindre le parti travailliste en disant au sénateur Molan que ses actions sont inacceptables

Le nouveau sénateur démarre ainsi son mandat avec une fâcheuse affaire de promotion du racisme. Cette affaire ressemble grandement à celle de Donald Trump qui a présenté de fausses excuses après avoir relayé des vidéos islamophobes.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 05/02/2018 à 16:15

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous