Publié le | 5.71K vues | 0 commentaire

Maman brisée : en Maserati a 145 km/heure au lieu de 90, un chauffard tue ses 2 filles

Image de l'article Maman brisée : en Maserati a 145 km/heure au lieu de 90, un chauffard tue (...)
ZOOM

Nadia Karmel, 31 ans, a perdu ses deux filles dans un accident de la route à Festieux, entre Laon et Reims, le 4 avril 2018. Depuis, elle se bat pour faire entendre la voix des familles de victimes d’accidents de la route. Le procès du chauffard commence ce 19 septembre à Laon.

Ce 3 avril 2018, il a plu et un terrible accident vient d’avoir lieu. Après l’orage, Nadia Karmel emprunte son trajet quotidien au volant de sa voiture familiale, avec ses deux fillettes et son fils sur la banquette arrière. Elle roule tranquillement sur la route départementale 1044, quand, au niveau de la commune de Festieux dans l’Aisne, entre Laon et Reims, une Maserati noire percute sa voiture. Elle apprendra plus tard, lors du procès du chauffard, que la voiture de sport avait atteint 145 km/h au moment de l’impact, au lieu des 90km/h alors en vigueur.

Le bilan est lourd : Lila, trois ans et demi meurt sur le coup, et Adélaïde, d’un an sa cadette, décède le lendemain. Elle et Isaac, son fils âgé de seulement un mois, sont grièvement blessés.

Ce mardi 17 septembre, Nadia Karmel vient enregistrer l’émission du matin dédiée à la sécurité routière à France 3 Champagne-Ardenne. L’Axonnaise a publié un livre témoignage bouleversant début septembre, Elles s’aimaient très très fort, qui revient sur l’accident, sa reconstruction et son combat contre les chauffards. Après l’enregistrement, tous les invités s’avancent vers elle et saluent son courage.

Aucune haine ne traverse la jeune femme. Pas une once de rancoeur. « La colère pour moi aurait été destructrice alors que l’engagement est profitable pour Isaac, pour moi et tous nos proches ».

Aux chauffards, elle veut simplement transmettre ce message :

Soyez prudent. Vous êtes un être cher de quelqu’un. De plusieurs personnes certainement. Et en face de vous, sur cette route que vous partagez avec d’autres automobilistes, il y a des êtres chers d’autres personnes. Respectez-les. Respectez-vous.

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 19/09/2019 à 16:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous