Publié le | 5.08K vues | 3 commentaires

Patrice Quarteron : « C’est du cinéma, il n’y a pas d’islamophobie en France »

Image de l'article Patrice Quarteron : « C'est du cinéma, il n'y a pas d'islamophobie en
ZOOM

Le pitre Patrice Quarteron est de retour et surfe sur la vague islamophobe qui déferle sur notre pays. Invité de Sud Radio, il donne son opinion sur la marche contre l’islamophobie :

C’est des conneries tout ça, les musulmans peuvent faire tout ce qu’ils veulent. Ils ont le droit de culte. Dans les années 1980, il n’y avait quasiment pas de mosquées. Dans la cité où j’habitais (La Grande Borne à Grigny, ndlr), la mosquée, c’était un local à poubelles. Aujourd’hui, il y en a partout.

Selon lui, la situation a évolué en France et il n’y a pas d’islamophobie :

C’est du cinéma, il n’y a pas d’islamophobie, c’est totalement faux. Je suis pour la laïcité extrême à la base. Quand on vous montre ostensiblement son appartenance à un groupe, c’est qu’on exclue les autres. On est une seule et simple communauté, la communauté française.

Il revient également sur l’affaire Zineb El Rhazoui qui souhaite « tirer à balle réelle » sur les manifestants. Une polémique qui a opposé Quarteron défenseur d’El Rhazoui à Booba qui l’a insulté sur Instagram.

Il faut être sans pitié avec ce genre de m**** […] Je n’en ai rien à faire de lui, mais ces gens vont dans le sens du vent, ils sont opportunistes. Il y a une idéologie, ils savent que leur clientèle adore ça. C’est un gros bobo, un fils à papa qui a toujours eu de l’oseille

profil de Youcef Acheuk

Auteur : Youcef Acheuk

Publié le : 16/11/2019 à 21:30

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

3

Avis

Nas user 0
Bruno

18 novembre 2019 à 12:48

0

En tout, pour moi, français de souche, ce monsieur ne sera jamais français, car il ne correspond pas à un français de souche...

Ce commentaire fait mal, mais ce que pensent beaucoup de français....

Nas user 0
Bruno

18 novembre 2019 à 12:46

0

Le black de service.
Il n’y a jamais eu d’esclavage. Les blacks avaient le droit d’acheter de quoi se nourrir. Ils pouvaient même travailler. On ne comptait pas combien de jobs étaient occupés par les blacks (cuisinière, chauffeur, serveur,....)...

Mon commentaire (que je donne sans en penser un mot) est au niveau de celui de ce triste monsieur.... : ridicule, insultant, horrible,...

Nas user 0
Medi Bongo

17 novembre 2019 à 04:24

0

Quoi que tu dises pour satisfaire les racistes à leurs yeux tu ne seras jamais un européen encore moins un blanc.