Publié le | 883 vues | 0 commentaire

Plus de 200 cyclistes à Manchester pour défendre les droits des Palestiniens

Image de l'article Plus de 200 cyclistes à Manchester pour défendre les droits des (...)
ZOOM

La seconde étape du Grand Tour pour la Palestine 2019 a débuté et s’est achevée à Manchester samedi et a vu plus de 200 cyclistes montrer le drapeau et sensibiliser le public au sort tragique des Palestiniens.

La route a conduit les coureurs devant le stade de Manchester United FC, Old Trafford, ainsi que le centre de formation du club à Carrington. Ceci était lié à l’objectif de collecter des fonds pour l’achat d’équipements de sport destinés aux enfants traumatisés de la bande de Gaza. Même avant les Big Rides de cette année, plus de 130 000 £ avaient été collectés pour l’Alliance des enfants du Moyen-Orient depuis 2015.

Après avoir quitté St Peter’s Square, dans le centre de Manchester, les coureurs ont été acclamés par des sympathisants et des supporters tout au long de leur parcours. La plupart des spectateurs ont été réceptifs au message du Grand tour - "Mettre fin à l’occupation israélienne" et "Une Palestine libre" - et des tracts ont été distribués par des coureurs expliquant les raisons, en particulier aux conducteurs très patients arrêtés aux carrefours pour laisser la longue file de cyclistes passe en toute sécurité. Un chef d’entreprise de Lymm qui a proposé de laisser les coureurs leurs bouteilles d’eau dans ses locaux est également à saluer.

Comme ce fut le cas à Londres le week-end dernier, une réception a été organisée pour les coureurs au terme de près de 50 km de vélo à travers la banlieue de Manchester et la région rurale du nord-ouest du Cheshire. Le point culminant de ces brefs discours a été présenté par la militante Chandni Chopra, née à Newcastle.

Nous ne sommes pas antisémites lorsque nous critiquons Israël et ses politiques


, a-t-elle dit à l’auditoire,

pas plus que nous ne sommes antisémites lorsque nous parlons des droits de l’homme des Palestiniens. Nous sommes en faveur de l’humanité.Le peuple palestinien attend depuis plus de 70 ans que justice soit rendue à la Nakba


, a-t-elle ajouté. "Et nous devons informer les gouvernements de cela."

Les participants au Grand tour de la Palestine 2019, à Londres et à Manchester, ont convenu que la nécessité de planifier pour l’année prochaine et au-delà est plus importante que jamais, Gaza sera, selon l’ONU, « invivable » d’ici 2020.

Il est tellement important que la question reste vivante dans les esprits


, a déclaré un participant à MEMO.

Transmettre le message dans nos villes et villages est une chose que nous pouvons faire relativement facilement et faire savoir aux Palestiniens qu’ils n’ont pas été oubliés


, a déclaré un autre.

Bien que le parcours de Big Ride for Palestine 2020 ne soit pas décidé avant la fin de l’année, l’effort de sensibilisation à la situation désespérée du peuple de Palestine est devenu un événement annuel inscrit au calendrier. Les détails du trajet de l’année prochaine seront fournis sur www.thebigride4palestine.com.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 05/08/2019 à 13:30

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous