Publié le | 7.86K vues | 1 commentaire

Pourquoi cet enseignant marocain a-t-il été récompensé par le roi Mohamed VI ?

Image de l'article Pourquoi cet enseignant marocain a-t-il été récompensé par le roi Mohamed VI (...)
ZOOM

Avec ces maigres moyens, Hicham El Faquih a réussi là où beaucoup ont baissé les bras. Affecté en septembre 2017 dans le petit village de Tafsast, dans le nord du Maroc, l’enseignant n’imaginait pas un instant qu’il allait bouleverser la vie de ce petit village oublié de tous.
Lorsqu’il est arrivé avec son petit baluchon sous le bras à l’école du village, il s’est retrouvé face à des classes vides et pour cause, l’état de délabrement des lieux en disait long sur l’importance donnée à l’éducation dans ce coin reculé du Maroc.

Pas d’élèves et pas d’équipement, un triste constat qui n’a pourtant pas sapé le moral et la détermination du jeune enseignant. Il lui aura fallu un an pour transformer le petit village.
Constatant que les enfants du douar manquaient cruellement d’eau, Hicham a collecté des fonds pour construire un puits à proximité de l ‘école, afin que ses élèves puissent avoir accès à l’eau. Finalement, le puits a servi à l’ensemble des habitants du hameau.
Loin de s’arrêter en si bon chemin, l’instituteur a retroussé ses manches pour repeindre sa salle de classe et restaurer le mobilier.
Puis il a offert aux élèves des brosses à dents, du dentifrice et d’autres produits sanitaires grâce aux dons venus du Maroc et de l’étranger. Chaque élève a aussi eu droit à un livre, ainsi qu’au goûter de la première journée de classe
«  Une bonne éducation se fait grâce à l’amour des élèves pour l’école  », avait déclaré l’enseignant devenu la coqueluche des réseaux sociaux après la diffusion de ses photos sur le net.
Hicham El Faquih a radicalement changé la vie des habitants du petit village de Tafsast. Au point où la chaîne France 24 a même consacré un reportage à ce professeur hors du commun.

Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, son engagement a été récompensé lundi 17 septembre par le Ouissam Al Istihqaq Al Watani de deuxième classe qu’il a reçu des mains du roi Mohammed VI, lors d’une cérémonie de présentation du bilan d’étape et du programme exécutif relatif à la mise en œuvre de la réforme de l’éducation et de la formation.

J’ai été agréablement surpris par la décoration royale et je n’ai jamais pensé que je puisse un jour être reçu par le roi Mohammed VI. Je ne peux vous décrire ce que j’ai ressenti à ce moment-là

A déclaré au Site Info l’enseignant de 33 ans qui ne s’attendait pas à un tel succès.

profil de Zoubida Salhoume

Auteur : Zoubida Salhoume

Publié le : 20/09/2018 à 11:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

1

Avis

Nas user 0
Mir

20 septembre 2018 à 15:43

0

Bravo