21 avril 2018 | 4.6K vues | 0 commentaire

Ramadan : Valls et une ancienne ministre ont peur des imams algériens, marocains et turques

Image de l'article Ramadan : Valls et une ancienne ministre ont peur des imams algériens, (...)
ZOOM

« On nous casse les oreilles avec l’islam de France et on fait venir des imams d’Algérie ! » Cette déclaration de Jeannette Bougrab fin mars avait déjà fait polémique alors que la question de l’Islam de France était abordée. Elle revient à la charge, encore une fois.

Organiser la venue d’imams étrangers en France est une hérésie.

Alors que le gouvernement a autorisé la venue de « 250 à 300 » imams venant notamment de Turquie (150 environ), l’Algérie (120) et le Maroc (une trentaine), la droite et une partie de la gauche laïque est mécontente.

Les bras m’en sont tombés. Comment, dans un État laïque, le ministre de l’Intérieur, certes ministre des Cultes, se préoccupe de faire venir des imams d’Algérie pour le ramadan ?

Manuel Valls, comme à son habitude lorsqu’il s’agit d’Islam, a eu son mot à dire, ne souhaitant pas la venue de ces imams :

ça ne correspond pas à l’idée qu’on doit se faire d’un islam des Lumières

Les imams, décrit comme des « risques qui pèsent sur la société française », ne sont pas les bienvenus pour la sénatrice UDI Nathalie Goulet :

Quelle naïveté de la part du gouvernement ! Il faut cesser toute influence étrangère sur l’islam en France, tant en matière de financements que de formation des imams.

Le mois de Ramadan s’annonce plein de déclarations de la part de la classe politique française et nous attendons leurs meilleures inepties.

profil de Rédaction Y.

Auteur : Rédaction Y.

Posté le : 21 avril 2018

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous