Publié le | 1.92K vues | 0 commentaire

Selon une étude, le réchauffement climatique rendra le Hajj à la Mecque « dangereux »

Image de l'article Selon une étude, le réchauffement climatique rendra le Hajj à la Mecque « (...)
ZOOM

Les musulmans britanniques sont invités à prendre l’initiative dans la lutte contre le changement climatique en réponse à une étude suggérant que la hausse des températures rendra les pèlerinages à la Mecque dangereux.

Le calendrier de l’événement religieux annuel change chaque année, car il est basé sur le calendrier lunaire et implique de passer environ 20 à 30 heures à l’extérieur sur une période d’environ cinq ou six jours. Les Saoudiens veulent augmenter le nombre de pèlerins à 10 millions d’ici 2030.

Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology en Californie affirment que la hausse des températures mondiales pourrait faire monter la chaleur et l’humidité de la région pendant les mois les plus chauds de l’été, au point que les personnes font face à un "danger extrême" pour leur santé.

Elfatih Eltahir, ingénieur en génie civil et environnemental qui a dirigé les recherches, a déclaré :

Lorsque le Hajj se produit en été, vous pouvez imaginer qu’avec le changement climatique et l’augmentation des niveaux de stress thermique, les conditions pourraient être défavorables aux activités de plein air.

Le Hajj est le plus grand rassemblement de musulmans au monde. Nous essayons de donner une idée de ce que le changement climatique pourrait faire pour une activité de plein air de si grande envergure.

Les risques pourraient déjà être grands l’année prochaine, et pourraient s’aggraver lorsque le Hajj aura lieu de 2047 à 2052 et de 2079 à 2086, selon l’étude publiée dans la revue Geophysical Review Letters.

Les chercheurs ont déclaré que le réchauffement climatique était inévitable, mais que la situation serait plus grave si rien n’était fait.

En réponse à l’étude, Tufail Hussain, directeur d’Islamic Relief UK, appelle la communauté musulmane britannique à prendre des mesures avant qu’il ne soit trop tard.

Il est temps que la communauté musulmane devienne le chef de file de la lutte, avec non seulement des pays comme le Bangladesh et le Pakistan menacés, mais de plus en plus le site sacré de La Mecque.

Si nous n’agissons pas maintenant, non seulement les gens subiront l’impact de catastrophes plus fréquentes et plus intenses, mais nos enfants nés de aujourd’hui ne seront plus en mesure d’accomplir le devoir sacré du Hajj

L’organisme de bienfaisance encourage les citoyens à faire pression sur leurs députés pour exhorter le gouvernement à prendre des mesures immédiates pour s’attaquer au problème du climat et à demander au Royaume-Uni d’atteindre ses émissions "nettes" d’ici 2045 ou avant.

profil de Ayyoub Lasri

Auteur : Ayyoub Lasri

Publié le : 25/08/2019 à 15:00

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous