Publié le | 5.99K vues | 0 commentaire

Vidéo - Tareq Oubrou, imam de Bordeaux : « Je ne sais pas pourquoi les femmes se voilent »

Image de l'article Vidéo - Tareq Oubrou, imam de Bordeaux : « Je ne sais pas pourquoi les femmes (...)
ZOOM

Jean-Marc Morandini a invité Tareq Oubrou , le recteur et grand imam de Bordeaux dans "Morandini Live" à l’occasion de la sortie de son livre « Le Coran pour les nuls en 50 notions clés » (éditions First).

Jean-Marc Morandini lui a demandé les raisons du voile.

Je ne sais pas. Dans le Coran, il n’y a pas un texte univoque qui obligerait la femme à se couvrir les cheveux. Il y a un texte ambivalent qui laisse entendre qu’effectivement la femme se cache les cheveux. Tout impératif coranique ne signifie pas une obligation… Le Coran renvoie la notion de la pudeur à des variables sociologiques et culturelles. C’était un geste de pudeur à cette époque-là (...) La femme d’aujourd’hui ce n’est plus la femme d’hier. Je ne vois d’obligation univoque et formelle de se couvrir les cheveux. Si la femme a le besoin de le faire, je dis attention : toutes les pratiques de l’Islam n’ont pas la même importance.

Le présentateur lui demande ensuite, « Est-ce qu’une femme qui se voile c’est du prosélytisme ? »

Non. Je pense que la plupart des femmes qui mettent le foulard ce n’est pas par provocation mais par piété et parce qu’on leur a dit que le foulard est très important. C’est pour cette raison-là. Je pense que c’est une erreur de dire à la femme que c’est le foulard qui fait la femme.

Pour lui, ceux qui attaquent de la France au nom de l’Islam sont « des fêlés », « des terroristes, pas des djihadistes ».

Ce sont de mauvais musulmans, la conception de leur foi est aberrante et les pousse à commettre des crimes.

La question suivante est la raison que ce soit chez les musulmans surtout que l’on trouve ces terroristes.

Le problème des musulmans, c’est qu’ils ont le pétrole sous les pieds. Là où il y a des guerres, regardez le sous-sol. Il est plus facile de mobiliser par la foi que de payer des militaires. (...) Aujourd’hui, c’est le tour des musulmans. Hier, c’étaient les protestants et les catholiques. Pour des raisons de déclin de civilisations. Il y a un malaise de la civilisation musulmane, qui pour moi n’existe plus. (...) Il y a un manque de connaissances. Beaucoup de musulmans, de ces jeunes-là qui tuent au nom de l’Islam, sont plus dans une logique de civilisation, une logique politique. Ils n’ont pas peut-être pas trouvé un sens à leur vie, on a donné un sens à leur mort. C’est un suicide déguisé.

La vidéo :

profil de Samir Salhoume

Auteur : Samir Salhoume

Publié le : 29/11/2019 à 18:35

Catégorie : Communauté

Vous aimerez aussi :

Je donne mon avis

Commentaire

Commentaires :

0

Avis

Soyez le premier à laisser un commentaire (ci-dessus)

Identifiez-vous ou inscrivez-vous